| Accueil |

18/03/2024

Cuisines professionnelles : le matériel professionnel concerné par le décret « réemploi » qui va s’imposer à la commande publique

©Restauration21

La part minimale en valeur des acquisitions qui doit être issue des filières du réemploi, de la réutilisation ou du recyclages va augmenter de 2024 à 2030.

Les choses se précisent pour la filière ‘grandes cuisines’. Le gros électroménager, y compris le matériel professionnel, entre dans la liste des biens issus de l’économie circulaire que devront acquérir les acheteurs publics de l’Etat et des collectivités territoriales via un achat public à titre principal ou accessoire. Sont également concernés le mobilier et l’aménagement intérieur ainsi que les équipements de collecte des déchets selon le décret du 21 février 2024 relatif à l’obligation d’acquisition par la commande publique de biens issus du réemploi ou de la réutilisation ou intégrant des matières recyclées et à l’interdiction d’acquisition par l’Etat de produits en plastique à usage unique.Le texte, qui entrera en vigueur le 1er juillet prochain, précise la part minimale en valeur des acquisitions qui doit être issue des filières du réemploi, de la réutilisation ou du recyclage (intégrant des matières recyclées). Les seuils sont les suivants :

Gros électroménager :
2024 :
20 % issus  du réemploi ou  de la réutilisation ; 20 % intégrant des matières recyclées
2027 :
25 % issus  du réemploi ou  de la réutilisation ; 25 % intégrant des matières recyclées.
2030 :
30 % issus  du réemploi ou  de la réutilisation ; 30 % intégrant des matières recyclées

Mobilier et aménagement intérieur :
2024 :
20 % issus  du réemploi ou  de la réutilisation ; 15 % intégrant des matières recyclées.
2027 :
20 % issus  du réemploi ou  de la réutilisation ; 20 % intégrant des matières recyclées.
2030 :
25 % issus  du réemploi ou  de la réutilisation ; 25 % intégrant des matières recyclées.

Equipements de collecte des déchets
2024 :
5 % issus  du réemploi ou  de la réutilisation ; 20 % intégrant des matières recyclées.
2027 :
10 % issus  du réemploi ou  de la réutilisation ; 25 % intégrant des matières recyclées.
2030 :
15 % issus  du réemploi ou  de la réutilisation ; 30 % intégrant des matières recyclées.

Au  Synetam qui représente 87 fabricants d’équipements et d’ustensiles pour la restauration et les arts culinaires, c’est l’étonnement. « Le délai est très court. Je n’ai pas l’impression que la filière ait été sollicitée par les pouvoirs publics » commente Alexander Lohnherr, président de la commission RSE du syndicat, sollicité par Restauration21. Il poursuit : « Sur le fond,  il n’y a aucun problème, la filière n’est pas contre le réemploi. Mais le décret soulève plusieurs questions. Comment  les pourcentages ont-ils été fixés? Est-ce pertinent  d’inclure dans la liste des équipements qui durent car ils sont bien entretenus. Le principe de réalité, c’est que l’acheteur risque d’être mis en difficulté s’il n’y a pas de gisement. »

Sur le gisement, Bastien Rambaud, co-fondateur de Vesto, spécialiste du reconditionnement de matériel professionnel de restauration, précise à Restauration21 : « Le gisement est là. La question est de savoir comment le faire rentrer dans les marchés, il va donc falloir faire des demandes en fonctionnalités et non en modèles précis. »

Lire aussi :
Le Syneg et l’Unitam fusionnent et deviennent le Synetam
Vesto veut standardiser et industrialiser le reconditionnement du matériel de restauration

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #10 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex