168 articles publiés dans la catégorie "Bio"

16/11/2018

Le bio encore trop timide sur les cartes des CHR

Burger Bioburger

©Bioburger.

Alors que les Français ont augmenté de 43 % leurs dépenses en produits issus de l'agriculture biologique entre 2015 et 2017, la dynamique de ces produits en restauration commerciale reste faible. La demande est  pourtant là : 83 % des Français souhaitent manger bio au restaurant , 70 % en trouver sur les cartes de la restauration rapide et 56  dans les machines de la distribution automatique. Selon le baromètre 2018 de l'Agence Bio/CSA Research, le bio ne représente que 1,4 % des achats alimentaires de la restauration avec 206 M€ HT en 2017. 45 % des 1 044 établissements interrogés proposent de temps en temps des produits bio, 51 % sont des hôtels, 46 % des restaurants traditionnels, 46 % opèrent sur la restauration rapide et 38 % sont des débits de boisson. 31 % d'entre eux travaillent des produits issus de l'agriculture en conversion. La  mise en œuvre est modeste :  sur ce groupe, seuls 9 % d'entre eux  tentent le menu 100 % bio, 14 % une offre bio à l'exception de produits non disponibles, 25 % des plats entièrement bio et 50 % des ingrédients ou produits bio uniquement.

(suite…)

07/11/2018

Le coût matière d’un repas composé de 32 % de produits bio est de 1,88 € en moyenne à la cantine

Rapport Un plus Bio2018Les chiffres du second rapport de l’Observatoire de la restauration collective bio et durable, animé par Ecocert, fondateur du label « En cuisine », l’association Un plus Bio et le Programme de recherche de Lascaux, démontrent qu’il est possible de faire du bio majoritairement local et qui ne coûte pas plus cher en restauration collective. Les 3 401 sites de restauration (crèches, écoles, collèges et maisons de retraite, soit 239 collectivités) de l’échantillon étudié, affichent un pourcentage d’introduction de 32 % de produits bio (en valeur d’achat) pour un coût matière de  1,88 € contre 1,5 € à 2 € pour un repas conventionnel.  Un montant  qui varie selon le type de structure : sur l’année scolaire 2017-2018, les collèges qui affichent 24 %  d’achats bio ont le coût matière le plus élevé avec 1,91 € tandis que les Ehpad, avec 32, 8 % de produits bio ont un coût matière de 1,77 €.

Plus de bio local en gestion directe

Pour compenser le surcoût d’achat des aliments bio, les collectivités activent différents leviers : lutte contre le gaspillage alimentaire, diversification des protéines dans les menus, travail accru des produits bruts et de saison et formation des  équipes à une meilleure valorisation des produits. « Les produits bio plus chers à l’achat et de meilleure qualité que les produits conventionnels nous rendent plus intelligents dans nos pratiques» souligne Gilles Pérole, le président du réseau Un plus Bio.

(suite…)

04/10/2018

Biocoop investit 1 M€ dans Bioburger

Biocoop_Bioburger

Orion Porta, DG de Biocoop, Louis Frack, cofondateur de Bioburger, Thomas Dromer, responsable de la cellule innovation de Biocoop. ©Restauration21

7 ans après l'ouverture de son premier restaurant, Bioburger (4 unités, 4 M€ de CA en 2018) aborde un nouveau tournant dans son développement en nouant un partenariat avec Biocoop. Le réseau spécialiste de la distribution de produits bio en France (près de 500 magasins, 1,1Md€ de CA en 2017) a pris une participation d'1 M€, via sa filiale Défi Bio, dans l'enseigne de restauration rapide de burgers 100 % bio dont les deux cofondateurs, Louis Frack et Anthony Darré, restent actionnaires majoritaires.
Objectifs: développer et structurer la tête de réseau de la petite chaîne, la passer à une trentaine d'unités (dont les 2/3 en franchise) d'ici à la fin 2022 et développer des synergies entre les 2 nouveaux partenaires. « Un partenariat sur le long terme sur l'économique et nos valeurs communes » résument les 2 parties prenantes.

 

(suite…)

01/10/2018

Natexpo 2018 annonce 9 600 visiteurs pour sa première édition lyonnaise

Natexpo2018Natexpo, le salon de référence des professionnels de la Bio, a clôturé sa première édition lyonnaise sur un large succès. Les 23 et 24 septembre, 700 exposants ont répondu présent (parmi lesquels 250 nouveaux participants), dont 20 % internationaux venus de 18 pays, et 9 600 professionnels du secteur se sont pressés dans les allées pour découvrir toute l’actualité de la bio française et internationale.

 

Placée sous le signe du dynamisme et de la convivialité, Natexpo 2018 a été particulièrement riche en échanges entre exposants et visiteurs. Les nombreuses animations et conférences qui ont rythmés les 2 jours du salon ont rencontré un grand succès auprès des visiteurs, venus y participer en nombre, et plus de 800 rendez-vous d'affaires ont été organisés sur le salon.

 

Le salon Natexpo, désormais annuel, sera organisé une année sur deux en alternance à Paris et à Lyon. La prochaine édition du salon se déroulera à Paris, les 20, 21 et 22 octobre 2019, au parc des Expositions de Villepinte. En 2020, Natexpo aura de nouveau lieu à Lyon.

25/09/2018

L’EPMT fait son pain bio

Pain 100% BIO_EPMTL’École de Paris des Métiers de la Table (EPMT) a décidé de passer en bio toute la production de pain réalisée par sa section Boulangerie destinée aux selfs des apprentis et des enseignants et au restaurant d'application, soit 300 convives en moyenne. Réalisé avec de la farine bio du Moulin de Basseuil (78), issu de blé d'Ile-de-France, il est proposé tranché sur le self. Côté production, « ça ne change pas grand chose, assure un formateur, on a procédé à quelques ajustements comme mettre le sel dès le départ et modifier les températures de base ». Sur une année, le surcoût de la matière première bio est évalué à 600 € par rapport à une farine conventionnelle. Le pain bio a été servi au Banquet bio  organisé par l'EPMT et l'Agence bio le 21 septembre dernier, orchestré par les apprentis et les formateurs de l’école parisienne. Les apprentis en cuisine et en service ont préparé et servi  un menu 100 % bio pour 140 convives sous la houlette du chef Jean Montagard.

17/09/2018

Une nouvelle identité visuelle pour Biocoop Restauration

BIOCOOP_RESTAURATION newlogo fond blanc petit.jpgDans le sillage de Biocoop, qui début septembre a  présenté sa nouvelle plate-forme de marque, sa filiale Biocoop Restauration affiche sa nouvelle identité. Une main tendue, une jeune pousse, une typographie en minuscule, le bleu comme couleur identitaire de la marque, « avec cette nouvelle plateforme de marque, Biocoop révèle sa singularité, ce «  COOP » qui la distingue des autres enseignes bio » explique le leader français de la distribution alimentaire biologique spécialisée en France. Moins connue que les 500 magasins spécialisés, Biocoop Restauration sert, en partenariat avec Manger Bio Ici et Maintenant (MBIM), les professionnels des métiers de bouche en s’appuyant sur 25 plateformes de producteurs situées sur tout le territoire.

Sur 2018, Biocoop Restauration table sur 10 M€ de CA (1 % du CA de Bioocoop), contre 8,2 M€ en 2017. Le grossiste réalise 72 % de son activité auprès de la restauration collective, 22 % auprès de la restauration commerciale et 6 % avec les transformateurs.

 

A lire également :

Biocoop Restauration se situe en appui à l’offre locale, le 04/06/2012.

https://www.restauration21.fr/restauration21/2012/06/biocoop-restauration-se-situe-en-appui-%C3%A0-loffre-locale.html

Retrouvez toute l’actualité du bio en restauration à notre rubrique bio.

03/09/2018

Le traiteur parisien bio Ressources se lance dans la restauration scolaire

Ressources- ©Restauration21

Emmanuelle Ribaud et son second Gaëtan Berthelot. ©Restauration21.fr

Deux ans après son ouverture rue Bréa (Paris 6e), le traiteur bio dédié au repas quotidien, Ressources ajoute une corde à son arc. Pour Emmanuelle Riboud, la créatrice du concept, la rentrée s’effectue dans une école Montessori du 7e arrondissement pour laquelle son entreprise va confectionner et livrer les repas quotidiens de 70 élèves. Au menu : 4 repas hebdomadaires, dont un repas vegan, un végétarien, un avec poisson et un autre avec viande. « Cette nouvelle activité entre en résonance avec notre démarche. Nous voulons démontrer qu’il est possible de manger sainement en ville » explique la restauratrice. Les repas 100 % bio seront livrés en liaison chaude. « Le projet repose sur la construction d’une cantine pédagogique, le repas et tout ce que qui s’y rapporte seront une occasion d’enseignement ».

Pour cette nouvelle activité, l’équipe s’est agrandie d’un chef de partie. Tous les jours, Ressources sert en VAE (uniquement) 70 clients, de 10 heures à 20 heures. Sans compter l’offre livrée en entreprises. Pour ces deux cibles, Emmanuelle Riboud a mis au point, en partenariat avec FDR Emballages, un packaging exigeant. Les repas sont placés dans des boîtes bento en carton sérigraphiées, réutilisables, composées de petites caissettes pour  chacune des portions. « C’est un carton compostable en milieu naturel  tout comme le papier transparent  élaboré à partir de bois » précise-t-elle.

(suite…)

03/09/2018

#LetsBio : La FNH appelle à la mise en place d’un « bonus cantine bio et locale »

Let'sBioD’ici à  2022, si les ambitions portées dans la loi Agriculture et Alimentation sont tenues, tous les restaurants collectifs publics devront servir 50 % de produits durables, dont 20 % de bio. Ce qui  implique des surcoûts que la FNH ( Fondation pour la Nature et l’Homme) propose de financer via la mise en place d’un « bonus cantine bio et locale». D’un montant forfaitaire annuel de 20 € par enfant, pris en charge par l’Etat ou les régions, il serait alloué pendant 3 ans aux établissements volontaires publics ou privés du secteur scolaire (écoles maternelles, primaires, collèges et lycées) et  hospitaliers à condition qu’ils cuisinent sur place ou dans une cuisine centrale à proximité servant moins de 2 000 repas par jour.

« S’il est vrai que de nombreux établissements n’ont pas attendu la loi pour dégager des marges et investir dans des produits de qualité et locaux, plus respectueux de la santé et de l’environnement, ils se heurtent eux aussi à un plafond de verre qui les empêche de progresser » constate la FNH.

(suite…)

30/08/2018

Natexpo : Près de 750 exposants sur 6 secteurs les 23 et 24 septembre à Lyon

NATEXPO-2017_

14 800 visiteurs se sont pressés dans les allées de Natexpo 2017. ©Natexpo

Alimentation, cosmétique et hygiène, diététique et compléments alimentaires, ingrédients et matières premières, produits et services pour la maison et la personne, services et équipements pour le magasin, les 6 secteurs d'exposition de Natexpo Lyon 2018 totaliseront près de 750 exposants dont 450 auront une offre destinée à la restauration. Cette première édition lyonnaise se déroulera les 23 et 24 septembre prochains,  organisée par SPAS Organisation.

 

Au programme : de nombreuses animations et conférences, couvrant tous les secteurs bio et toute la filière, depuis les matières premières jusqu’à la vente des produits finis. Parmi elles, deux nouveautés seront inaugurées à Lyon : « Les régions ont la parole », permettant à des acteurs régionaux de présenter les projets bio de leurs territoires, et « Retail Expert », offrant aux futurs créateurs de magasins spécialisés la possibilité de bénéficier d’échanges privilégiés avec des experts en la matière. Véritable lieu de découvertes, réunissant toutes les nouvelles tendances du bi, Natexpo inaugure également cette année un nouvel espace dédié aux start-up : le « Lab ». Une vingtaine d’entreprises y présenteront leurs initiatives innovantes en matière de zéro gâchis, d’économie circulaire et d’éco-innovations technologiques. A noter, en particulier, une conférence sur les consommations alternatives et émergentes (vegan, flexitarisme) le dimanche à 16 heures et le lundi à 10 heures sur le Forum des bio Tendances.

 

(suite…)

09/07/2018

Natexpo 2018 : 450 exposants proposeront une offre pour la restauration

LOGONatexpoLes 23 et 24 septembre 2018, Natexpo, organisé par SPAS Organisation, fera sa première rentrée à Lyon Eurexpo. Objectif : répondre au boom de la demande et accompagner les acteurs du marché dans le développement de leurs activités en leur présentant toutes les clés de la réussite en un seul et même lieu.  Rencontres et échanges seront au rendez-vous de cette édition  qui attend déjà 650 exposants, dont près de 200 nouveaux participants et 450 qui auront une offre destinée à la restauration. Pour ne pas les rater, le salon proposera un parcours dédié  'restauration bio', rassemblant ces acteurs, lesquels seront identifiables sur les plans et le guide de visite par un logo représentant une toque. Trois autres parcours seront proposés, l'un sur la thématique du sans gluten, l'autre sur celle du vegan et le 3e consacré aux marques de distributeur.

 

Les exposants seront répartis en 6 secteurs : alimentation,  cosmétiques et hygiène, diététique et compléments alimentaires, ingrédients et matières premières, produits et services pour la maison et la personne, services et équipements pour le point de vente.

 

(suite…)

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires