| Accueil |

02/06/2023

Les achats de produits bio par la restauration progressent trop lentement

Laure Verdeau a présenté les chiffres 2022 de l’Agence bio à Portets (33). ©Restauration21

La consommation hors domicile représente 8 % de l’ensemble des produits bio consommés en France.

En 2022, la restauration, tous circuits confondus  a acheté pour 715 M€ HT de produits issus de l’agriculture biologique, soit une progression de 17 % par rapport à 2021, selon les chiffres annuels présentés par l’Agence bio à Portets, près de Bordeaux (33) le 1er juin. Un montant qui pèse moins de 2 % des achats des restaurateurs alors que ces derniers représentent un énorme débouché  avec 170 000 restaurants et  80 000 cantines. Mais un montant qui renoue avec le niveau atteint en 2019 qui était de 640 M€ avant la crise sanitaire.

Sur le sujet :
La ville de Romainville remplace l’office de l’école Maryse Bastié par une cuisine décentralisée et 100 % bio

En restauration collective où les denrées bio représentent 7 % de ses achats alimentaires en valeur (contre 6 % en 2021), le marché du bio s’élève à 445 M€ (contre 377 M€ en 2021). Il atteint 270 M€ (contre 232 M€ HT en 2021) en restauration commerciale, segment sur lequel il pèse pour 1% des achats alimentaires (2% en 2021).

Sur le sujet : Oser le petit-dej’ bio !

« La baisse globale de la consommation de produits bio est due à la consommation à domicile. Cela représente 600 M€ en moins soit autant de pertes de chance pour les agriculteurs bio » explique Laure Verdeau, directrice de l’Agence bio. Sur le marché de la consommation hors domicile, « tout reste à faire » selon elle, en particulier construire une demande forte capable de soutenir l’offre et de permettre d’atteindre l’objectif national de 18% des surfaces en bio. Car si 20 % de produits bio étaient consommés dans les cantines (comme l’impose la loi Egalim depuis le 1er janvier 2022), la restauration collective représenterait un marché de 1,4 Md€ pour les producteurs.

Sur le sujet : Restauration commerciale : la certification bio à la peine

Le marché du bio consommé à domicile  (92% des débouchés) se replie de 4,6 % au global. Le marché perd 600 M€, à 12, 8 Md€ en 2022. Et si les chiffres d’affaires du bio en  magasins spécialisés, en  GMS et chez les artisans sont en basse, celui du bio vendu à la ferme progresse de  3,9%.

Sur le sujet : Green2Green décline en bio le fast casual

 

BORDEAUX METROPOLE REÇOIT LE LABEL TERRITOIRE BIO ENGAGE

La remise du label s’est déroulée au MIN de Bordeaux (33). ©Restauration21

Forte de 20 % de surface agricole certifiée en agriculture biologique, Bordeaux Métropole (28 communes) est  la première métropole française labellisée « Territoire Bio Engagé ». Ses principales  productions sont la vigne, l’élevage (bovin, ovin et volailles), le maraîchage et les grandes cultures (maïs, tournesol). Elle mise sur  30 % de surfaces agricoles biologiques en 2027 et 50 % en 2030.

« Territoire Bio Engagé » est une opération unique en France lancée par l’interprofession bio régionale Interbio Nouvelle-Aquitaine. Ce label récompense les collectivités ayant atteint les objectifs de  15% de surface agricole cultivée en agriculture biologique et/ou de 22% d’approvisionnement des restaurants collectifs en produits bio. Le SIVU Bordeaux Mérignac, qui sert 26 000 repas par jour, met 46 % de produits bio dans les assiettes de ses convives et poursuit l’objectif de passer le seuil de 50 % en 2023 et 60 % en 2025. Le marché a été divisé en une cinquantaine de lots pour favoriser les petits producteurs. Une alternative végétarienne est proposée quotidiennement et un menu végétarien servi 2 fois par semaine.

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #10 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex