203 articles publiés dans la catégorie "Développement durable"

13/12/2019

60 % des professionnels des métiers de bouche sont convaincus d’avoir une part de responsabilité dans le Développement durable

Régis Marcon, le journaliste animateur et Marie Garnier, directrice Qualité et Développement durable chez Metro France. ©Restauration21

A l’occasion de son colloque annuel « Mon restaurant passe au durable » le 9 décembre à Paris, Metro France a dévoilé les résultats de son étude annuelle sur la place du Développement durable dans les métiers de bouche. L’enquête a été réalisée par le cabinet Harris auprès d’un millier de clients transformateurs des métiers de la restauration rapide, du service à table, des traiteurs, des cafés, bars, pubs, de la boulangerie, pâtisserie et boucherie.

60 % des professionnels se déclarent convaincus d’avoir une part de responsabilité dans le Développement durable et 62 % d’entre eux mettent en place des bonnes pratiques pour répondre aux attentes des clients. Leur implication personnelle constitue leur première motivation, suivie du respect de l’environnement,  la volonté de répondre aux attentes et à la demande du client lui-même de plus en plus soucieux également de ces pratiques. Viennent  ensuite la volonté de favoriser les producteurs locaux, de se différencier  et d’augmenter leur chiffre d’affaires. Les plus concernés ont entre 18 et 35 ans, les plus de 50 ans percevant cette tendance davantage comme une contrainte dans leur activité. (suite…)

29/11/2019

La 4e édition du colloque RSE de Metro se déroulera le 9 décembre

Organisé au Châteauform «Les Jardins Saint Dominique» à Paris (7e), le 4e colloque « Mon Restaurant passe au durable » rassemblera le 9 décembre, de 14 à 18 heures,  tous les professionnels intéressés par les enjeux de la restauration responsable de demain. Un après-midi consacré à établir un état des lieux des pratiques, actuelles en restauration, mieux comprendre « comment proposer des assiettes plus responsables » et échanger avec des experts pour lever les freins et trouver des opportunités pour passer au durable.

Quatre temps forts sont programmés :

– Présentation des résultats de l’observatoire « Mon Restaurant passe au Durable » par L’agence Harris Interactive ;

– Table-ronde « Quel produit pour une assiette plus durable ? »

Avec : Arnaud Daguin, expert en stratégie alimentaire et agro-alimentaire, Pierre Weil de l’Association Bleu Blanc Cœur, Cédric Javanaud de la Fondation GoodPlanet, le chef Frédéric Simonin

– Présentation en avant-première d’une étude inédite sur la restauration et le développement durable réalisée par le cabinet de conseil Utopies ; (suite…)

24/05/2019

Seulement 14 % des Français pensent que l’hôtellerie-restauration est engagée dans le Développement durable

Selon le baromètre C10-Ifop, 91 % clients et 87 % patrons de bar sont favorables à l’arrêt de l’utilisation du plastique à usage unique. ©Restauration21

A peine plus d’1 Français sur 10 perçoit l’hôtellerie-restauration comme étant un secteur engagé dans le développement durable !  C’est l’un des constats du premier barème annuel du grossiste en boissons C10 réalisé par l’Ifop (1) sur le Développement durable sur le secteur des CHR. Ce qui est regrettable puisque, selon l’étude, 90 % des patrons d’établissements interrogés (2) déclarent trier les déchets, limiter leur consommation en eau et en électricité (88 %), veiller à la traçabilité des produits qu’ils utilisent (95 %) ou encore privilégier des fournisseurs locaux (89%). Soit  84% des patrons de CHR qui déclarent «faire des efforts suffisants en matière de développement durable. »

66 % s des clients accepteraient de  payer 1 à 3 € en plus
La levée de ce malentendu pourrait être source de profit puisque 2 consommateurs sur 3 seraient prêts à fréquenter davantage un établissement aux pratiques responsables, c’est à dire qui veille au  bien-être des employés, réalise  le tri des déchets, et  garantit la traçabilité des produits. Des engagement qu’ils se disent prêts récompenser puisque « 66 % s d’entre eux accepteraient de  payer 1 à 3 € en plus dans ce contexte. »  Néanmoins, le prix reste le premier critère de choix des clients des restaurants (61 %), puis  la qualité des plats et des boissons (67 %), le service et la proximité (46 %).

Un label pour communiquer
(suite…)

22/01/2019

Palmarès du Guide Michelin 2019 : Christopher Coutanceau décroche le Prix de la Gastronomie durable pour son action contre la pêche électrique

 

Christopher_Coutanceau

@Restauration21.fr

Fort de ses 632 tables étoilées, le millésime 2019 du Guide Michelin s'est enrichi de 75 nouveaux établissements qui décrochent une, deux ou trois étoiles. Mais également d'un Prix de la Gastronomie Durable qui a été décerné au Rochelais Christopher Coutanceau, chef doublement étoilé du restaurant qui porte son nom. «Le Guide Michelin a souhaité célébrer un chef et son engagement en faveur du Développement durable » a souligné Gwendal Poullennec, directeur international des guides Michelin, lors de la cérémonie le 21 janvier, salle Gaveau à Paris. Présenté comme un « cuisinier et pêcheur» dans les pages du Michelin, Christopher Coutanceau a rédigé un manifeste contre la pêche électrique qui invitait, en janvier 2018,  la profession, et au-delà, les consommateurs, à se mobiliser contre cette méthode de pêche prédatrice de la ressource halieutique et dévastatrice pour les emplois des pêcheurs. 

 

 

(suite…)

14/11/2018

Le Développement durable est une tendance forte pour 52 % des professionnels des CHR et traiteurs

(c)METRO colloque 1

Guillaume Gomez, coprésident d'Euro-Toques, et Marie Garnier, directrice qualité et Développement durable chez Metro.

Les professionnels des CHR ont-ils amorcé le virage de la restauration durable ? Et si oui, pourquoi et de quelles façons s'engagent-ils ? Afin d'identifier leurs perceptions, appréhensions et attentes sur ce sujet, Metro a fait réaliser, pour la seconde année consécutive,  une étude auprès de 1 038 clients transformateurs (restauration traditionnelle et rapide, traiteurs, cafés-bars-pubs) du 11 au 25 septembre 2018. Selon les résultats présentés, le 12 novembre lors de la 3e édition du colloque organisé par le grossiste sur les enjeux de la restauration durable, 52 % de ces professionnels considèrent que le développement durable constitue une tendance forte à la base d'une réelle attente de la part des consommateurs (contre 47 % en 2017). 58 % des professionnels sondés estiment avoir un rôle à jouer et une part de responsabilité dans le Développement durable  (57 % en 2017).

 

(suite…)

28/05/2018

Doggy bag, bio, bouteilles en plastique… Ce que les députés ont voté pour la restauration

Discuté en séance publique à l'Assemblée nationale du 22 au 30 mai, le projet de loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable comporte plusieurs points spécifiques à la restauration.

 

Le doggy bag obligatoire en restauration commerciale au 1er juillet 2021 :

Adopté par la Commission développement durable de l'Assemblée nationale, puis rejeté par la Commission des affaires économiques, l'amendement qui rend obligatoire l'usage du doggy bag en restauration commercial a finalement été voté par les députés, dimanche 27 mai, en discussion plénière du projet de loi Alimentation. L'obligation entrera en vigueur qu'au 1er juillet  2021 si  elle est votée par le Sénat.

 

20  % de bio en restauration collective :

D'ici 2022, la restauration collective publique devra servir 50 % de produits acquis en tenant compte des coûts imputés aux externalités environnementales liés à leur cycle de vie, de produits issus de l’agriculture biologique, bénéficiant d'un signe de qualité, de l’écolabel pêche, ou d’une certification environnementale.  Un décret en Conseil d’État fixera à 20 % de la valeur totale des achats la part des produits issus de l'agriculture biologique.

 

 

(suite…)

08/05/2018

Un menu 100 % durable avec Ecotable du 30 mai au 5 juin

Fanny Giansetti-EcoTable-©Restauration21

Fanny Giansetto, cofondatrice du label. ©Restauration21

La jeune start-up Ecotable invite les restaurateurs qui souhaitent s’engager dans une offre responsable à saisir l'occasion de la Semaine européenne du développement durable  pour mettre à leur carte un menu 100 % durable : biologique, de saison, local et zéro déchet.  Les inscriptions à l'opération Mangeons Ecotable s'effectuent en ligne sur www.ecotable.fr. La participation des restaurateurs à l’événement est ensuite validée sur présentation du menu et des factures des fournisseurs. En échange de leur engagement, ils seront impliqués dans la campagne de communication orchestrée par Ecotable afin de sensibiliser le grand public aux enjeux du développement durable dans le domaine de la restauration.

 

Créée en 2017, Ecotable poursuit 3 objectifs : Labelliser les restaurants éco-responsables afin que les consommateurs puissent choisir leurs restaurants selon des critères environnementaux, les accompagner pour encourager et faciliter leur transition écologique et sensibiliser le grand public aux enjeux de l’alimentation durable. A Paris, 4 restaurants arborent le logo Ecotable, preuve de leur labellisation :  Bichat, Love Me Cru, Tannat et Ressources ont franchi le pas et 5 autres établissements sont en cours de labellisation.

 

(suite…)

19/04/2018

Participez à la 2e édition du Menu 2foisBON le 31 mai

Menu2foisBonPour sa seconde édition, organisée dans le cadre de la semaine du Développement durable (du 5 mai au 30 juin), l'opération le Menu 2foisBON  mise sur 200 000 repas servis, bons pour les convives de  restauration collective et bons pour la planète, le 31 mai. Goûteux et à base de produits de qualité, un Menu 2foisBON présente un faible bilan carbone car préparé avec des produits locaux, de saison et issus d'une agriculture limitant ou évitant les engrais, les pesticides. Il permet de soutenir les filières et les producteurs locaux.

 

Initiée en 2015 par la Clinique Pasteur à Toulouse, l'opération a essaimé plus largement dans le sud-ouest. En 2017, près de 100 000 repas ont été servis  le 1er juin  pour 200 tonnes de CO2 économisées. Cette année, les organisateurs – Synethic et  un collectif de restauration collective –  misent sur  50 établissements de restauration participants, avec un élargissement du périmètre à toute la France « afin de faire de cette opération un évènement majeur dans la lutte pour le développement durable dans la restauration.»

 

 

(suite…)

19/03/2018

L’Ademe publie un guide pour une restauration événementielle durable

AdemeguidepratiquerestaurationdurableevenementielleDestiné en priorité aux professionnels de la restauration événementielle et particulièrement aux organisateurs d'événements publics ou privés, le guide de l'Ademe publié début mars veut donner des clés pour concevoir et réaliser des prestations éco-responsables. Du plan d'action à la gestion des déchets, en passant par les modes d'approvisionnement, la chasse au gaspillage ou encore la communication, il livre, témoignages et exemples à l'appui, une méthodologie, des conseils, des pistes d'actions et des outils d'évaluation, pour proposer une restauration événementielle plus durable.

Télécharger le guide.

 

13/03/2018

Label Clef Verte : les candidatures sont ouvertes jusqu’au 30 avril

Clé Verte logoSi vous déployez des actions en faveur de la protection de l'environnement au sein de votre hébergement touristique ou de votre restaurant, le label Clef Verte peut vous aider à  valoriser vos acquis vis-à-vis de votre clientèle et à mettre en place une démarche environnementale. Les inscriptions, ouvertes jusqu'au 30 avril sur le site du label, requièrent la création d'un compte professionnel en ligne. Ensuite, il suffit de suivre les différents étapes : compléter le questionnaire environnemental, préciser votre plan d'action, vérifier que les rubriques informations et présentations sont à jour et complètes. Puis envoyer. « Le questionnaire environnement compte 160 critères dont 60 sont impératifs pour prétendre au label. Les autres, dits 'essentiels', 'optionnels' et 'indicatifs' permettent de mesurer quelle démarche de progrès peut être engagées »,  explique Nathalie Bel Baussant, responsable des partenariats à la Clef Verte. L'étude du dossier déclenche ensuite la visite d'un auditeur au sein de l'établissement. Pour un coût de 400 € à 650 € (cotisation annuelle + audit lors de la première candidature ) pour les restaurants et de 470 € à 1 060 € pour les hôtels, calculé en fonction de leurs capacités, nombre de places assises pour les premiers, nombre de chambres pour les seconds.

 

En France, 603 établissements arborent le label environnemental international pour l’hébergement touristique et la restauration Clef Verte : 150 hôtels, 6 restaurants, 243 campings,99 gîtes et meublés, 80 résidences de tourisme, 19 auberges de jeunesse et 6 centres de vacances. www.laclefverte.org

1 2 3 21

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires