| Accueil |

04/01/2011

Le traiteur Papilles Bio souhaite ouvrir un restaurant à Paris

Pour le Traiteur Papilles Bio, l’année 2011 s’annonce chargée. Située à Domont (95), l’entreprise familiale a inauguré en décembre son nouveau showroom installé sur son site de production. Le fabricant   100 % bio et certifié par Ecocert y présente toute la gamme de son offre et de son savoir-faire : ses pièces de cocktails, ses blinis, ses produits snacking, les yaourts Papilles bio que l’on trouve à la carte du Lafayette Organic à Paris. Egalement des produits de fournisseurs et partenaires comme le saumon de la maison Safa. Du  laboratoire de production de 500 m2 attenant sortent  les salades, sandwiches, et autres produits  de restauration rapide destinés aux rayons de Monop’, de DailyMonop’, de la Grande Epicerie ou encore du Deli Traiteur, la mousse au chocolat, les fromages blancs et autres produits frais transformés ou semi-élaborés pour le restaurant bio des Galeries Lafayette. Papilles Bio fabrique et livre tous les jours les plateaux repas sur le siège de Biocoop. Plus d’une cinquantaine de recettes peuvent être mises en œuvre en continu.

Antériorité

Frédéric Casamia, qui a repris le flambeau de son père Gil à la tête de l’entreprise, table sur les mois prochains pour donner une nouvelle impulsion à l’activité traiteur événementiel. Son objectif : ouvrir un point de vente avec un espace restauration à Paris. Un exercice auquel l’entreprise est rodée, Papilles Bio assurant régulièrement la restauration sur des salons professionnel et grand public : Planète durable, Marjolaine, prêt à porter… En janvier, il s’agira d’un restaurant d’une cinquantaine de places assises lors du salon Who’s Next. « Nous souhaitons diversifier notre clientèle et notre gamme de produits, explique Frédéric Casamia, la concurrence comment à se faire sentir et les acteurs cherchent à se démarquer les uns des autres ».

Papilles Bio, qui a réalisé un CA de 1,2 MЄ, peut s’appuyer sur son antériorité sur le segment bio. En 1986, les parents de Frédéric créent Halte Nature, une boutique bio à Bouffémont, un village voisin. Adhérent au Synabio, Gil Casamia a travaillé sur le référentiel du saumon bio. Progressivement, Halte nature s’est tournée vers la production. En 1995, elle obtient la certification bio pour ses blinis et en 2000 pour ses produits snacking qui prennent le nom de Papilles bio en 2003. « Comme il y a très peu de culture bio en Ile-de-France, nous ne faisons pas de circuit court mais nous nous positionnons sur l’ultra frais », explique Frédéric Casamia. Il s’approvisionne en direct auprès d’Yves Bodin (Vendée) pour les poulets, des coopératives La rosée de Champs (Bretagne) et Soleco pour les salades, Bonneterre à Rungis.

P1060756

 Frédéric Casamia

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex