| Accueil |

07/03/2011

Le traiteur Riem Becker substitue le riz au pain

Photo©Restauration21 C’est sans doute une première dans l’univers du snacking. Le traiteur Riem Becker (94) a présenté sur le Laboratoire de Tendances, animé par Paul Fédèle de France Snacking et Rémy Lucas de Cate Marketing lors du Sandwich & Snacking Show le 3 mars dernier, un sandwich au riz. Cette nouveauté, élaboré par son unité interne dédiée à la cuisine japonaise revalorise les codes du sandwiches autour du sushi. Tout en lui gardant une note bien française : sushi au brie de Meaux et graine de moutarde, sushi jambon beurre et cornichon craquant… Tout autour du sandwich  une feuille de soja protège le riz.

Photo©Restauration21

« Nous avons mené une réflexion atour des terroirs, explique Pascal Perriot, directeur commercial et marketing de Riem Becker, de façon à concevoir notre approvisionnement sur un rayon de 200 km autour de Paris [ndlr : mis à part le riz] ».

Le traiteur qui élabore entre 18 à 20 nouveaux menus par saison, produit également 3 collections annuelles, en fonction des attentes des clients et de l’évolution des tendances. « Nous constatons que la demande s’oriente vers plus de responsabilité. Les clients paient plus cher l’emballage respectueux de l’environnement au détriment d’une animation culinaire supplémentaire, par exemple » précise Pascal Perriot.

 Photo©Restauration21 (2)

 

Sushi au brie de Meaux. Photo©Restauration21

 

 

Cuisson à froid chez Marcotullio Traiteur

Photo©Restauration21 Alain Marcotullio, président de Marcotullio Traiteur (54), et son chef ont présenté une animation culinaire très développement durable : la cuisson à froid. Le principe : les préparations culinaires posées sur un support en métal sont cuite  grâce à la combustion d’alcool de betterave enflammé. Une cuisson qui ne nécessite aucune forme d’extraction de fumée. « Nous avons poussé le raisonnement jusqu’à proposer une offre totalement éco-conçue si le client est demandeur. Les tables du buffet sont réalisées avec nos cartons recyclés, entre autre », explique Alain Marcotullio. De même que les coffrets des plateaux repas sont fabriqués par un ESAT (Service d'Aide par le Travail)  voisin du laboratoire de production où travaillent de jeunes gens handicapés mentaux. Une mention apposée sur l’emballage signale la démarche aux clients. Plus d’informations.

Photo©Restauration21 (2)

Le Laboratoire de Tendances était animé par Rémy Lucas et Paul Fédèle.

Photo©Restauration21

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #10 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex