| Accueil |

15/02/2012

Blé : McDonald’s France s’engage à acheter 8 500 t/an à prix ferme sur 3 ans

Photo@Restauration21C'est une première pour les secteurs de la restauration et des céréales.

Mardi 14 février, McDonald's France a signé la première contractualisation pluriannuelle de la filière blé avec les coopératives Valfrance,  Beauce Gâtinais Céréales, les Grands Moulins de Paris/Nutrixo et East Balt France, son  principal fournisseur de petits pains spéciaux (buns). L'accord concerne 8 500 tonnes de blé achetées par an à un prix ferme départ coopérative , sur 3 ans renouvelables, à partir de la récolte 2012. Ce qui représente, en aval,  25 % des besoins annuels de l'enseigne de restauration pour la production de ses buns et en amont 140 exploitations agricoles. En 2011, 36 087 tonnes de blé d'origine 100 % française ont servi à la fabrication de 644 millions de  buns par East Balt France pour les 1 226 restaurants de l'enseigne, impliquant 495 producteurs de blé français.

 

 

"McDonald's France travaille sur la contractualisation depuis 10 ans. Ce contrat à prix ferme garanti est basé sur le coût de revient de l'agriculteur", a commenté Sébastien Bordas, directeur des achats chez McDonald's France, soulignant que ce contrat apportait à l'enseigne "une triple sécurisation : économique, quantitative et qualitative" et qu'il constituait "un premier pas". Seul le coût de l'intrant azoté pourrait faire fluctuer le prix ferme convenu dans un tunnel de 10% de la tonne de blé de force (235 €/t, soit 205 € à 220 € pour le producteur), celui du blé panifiable de meunerie étant fixe (180 €/tonne soit 170 €/t pour le producteur).

Pour la 12e année consécutive, la chaîne de restauration sera présente sur le Salon International de l'Agriculture (du 25 février au 4 mars 2012 à Paris – Porte de Versailles). L'occasion de présenter ses politiques filières :  170 000 tonnes / an de pommes de terre contractualisées depuis 3 ans (soit 80 % de ses besoins) et 15 000 animaux de race bovine en 2012. L'enseigne a mis en place un réseau de fermes référentes, dont l'une d'entre elles, située dans le Loiret, va concentrer l'ensemble  des bonnes pratiques environnementales qu'elle revendique : gestion de l'eau, de l'énergie, réduction des émissions de GES, biodiversité, bien-être animal…

Photo@Restauration21

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex