| Accueil |

10/12/2012

Gaspillage en restauration collective : le pain en ligne de mire

Photo©Restauration21 (2)Sans en informer les convives,  Daniel Grimault, responsable de la restauration à Habitat Jeunes Laval s'est livré à une petite estimation sur le gaspillage alimentaire. Sur les 3 restaurants sociaux  (300 000 repas servis par an) qu'il supervise, il évalue, depuis le 20 nombre dernier,  la quantité de pain gâché et jeté à la poubelle.  Les chiffres sont éloquents tant sur le volume que sur le coût financier. Sur les 3 570 baguettes achetées auprès d'un artisan boulanger pour 17 313 couverts servis sur 15 jours,  348 ont été jetées, soit environ 10 %.  Ce qui correspond à un coût financier de 15,73 € par jour, soit 24 baguettes gâchées. "Nous souhaitons au moins diviser par deux la quantité de pain mise à la poubelle. L'économie réalisée pourrait nous permettre d'améliorer la qualité du contenu de notre plateau", souligne Daniel Grimault.

En Dordogne, un test a été mené dans les restaurants des collèges. Les élèves ont droit à deux morceaux de pain en début de repas puis ils peuvent en avoir d'avantage à la demande. "De cette façon, il n'y a plus de pain jeté à la fin du service" assure Jean-pi.pngerre Saint-Amand, vice-président du Conseil général de Dordogne, chargé de l'agriculture.

 

Habitats Jeunes Laval et le Conseil général de Dordogne font partie du comité de pilotage de lutte de le gaspillage alimentaire mis en place par Guillaume Garot, ministre délégué en charge de l'Agroalimentaire. Des opérations-pi.pnglotes mises en place par  la grande distribution, les marchés de gros, les villes et les associations de solidarité seront évaluées d'ici au début de l'été. Dans le même temps un comité de pilotage planche sur la définition d'indicateurs,  la logistique, la sensibilisation et la formation, les relations entre les partenaires, la restauration collective, les aspects contractuels, juridiques, réglementaires et législatifs.  En juin 2013, le ministère signera avec ses partenaires un pacte national de lutte contre le gaspillage.

En moyenne, chaque français jette 20 kg  par an d'aliments à la poubelle : 7 kg d'aliments encore emballés et 13 kg de restes de repas, fruits, et légumes abîmés et non consommés.

Photo©Restauration21

Lire également sur Restauration21 :
La restauration sera associée au pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire,  publié le 21/11/2012

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex