| Accueil |

02/09/2013

La FNIVAB bientôt France Vin Bio

Photo©Restauration21.frLa Fédération
Nationale Interprofessionnelle des Vins de l’Agriculture Biologique va devenir France
Vin Bio pour, dit-elle dans un communiqué, "représenter la filière « vin bio » française dans son intégralité, de
la production à la commercialisation
".

 

Structurée autour des associations interprofessionnelles
régionales et représentant la moitié des vignerons bio de France, France Vin
Bio s’est donné pour missions de porter la voix des
vignerons bio dans les instances nationales et internationales, de favoriser la
concertation entre régions viticoles bio,  de poursuivre la structuration de la filière
et de promouvoir les vins bio, en partenariat avec l’Agence Bio et les
interprofessions viticoles.

 

Les détails sur l'organisation de cette nouvelle
interprofession seront dévoilés à la fin de la semaine prochaine au cours d'une conférence de presse. 

 

Photo©Restauration21.fr

 

Qu'est-ce qu'un vin bio ?

 

Produit à partir de raisins bio (c’est à dire cultivés sans
: pesticides, engrais, ni désherbants chimiques ou de synthèse), le vin bio est
issu d’une vinification strictement encadrée par le règlement européen UE
203/2012, entré en vigueur le 1er août 2012.

 

Diversité : vins rouges, blancs et rosés, champagnes,
mousseux et crémants, moelleux et liquoreux, tous les vins, de toutes les régions,
peuvent être biologiques.

 

Qualité : régulièrement primés dans les grands concours
internationaux, les vins bio sont présents à la carte des meilleurs
restaurants.

 

Protection de l’environnement : L’agriculture bio maintient
la fertilité des sols, préserve l’environnement (ressources en eau) et la santé
des producteurs et des consommateurs, sous le contrôle d’organismes certifiés
par l’Etat.

 

Développement de l’emploi : les exploitations viticoles
biologiques emploient deux fois plus de salariés que les autres formes de
viticulture (source : recensement agricole 2010).

 

Surfaces : En 2012 selon l’Agence Bio, la vigne bio
représentait 8% du vignoble français. Actuellement, près de 65000 hectares (+6%
en un an) sont cultivés par 4.917 vignerons. 37% de ces surfaces sont encore en
conversion. Avec 40449 ha, la surface certifiée AB a cru de 41% en un an. La
France de place en deuxième position derrière l’Espagne et devant l’Italie.

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #5 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex