| Accueil |

25/11/2013

Geb Solutions déshydrate les biodéchets du Louvre

Photo©Restauration21.frVéritables labyrinthes, les sous-sols du musée du Louvre (Paris Ier) abritent une technologie innovante en matière de gestion des biodéchets. Installées en mai dernier, deux machines conçues par Geb Solutions déshydratent 600 kg de biodéchets par jour qui proviennent de l'activité de restauration collective (Eurest) à destination de tous les salariés du site historique et de l'activité de restauration commerciale située dans la zone muséographique, la zone d'accueil et du Café Marly.

 

"Nous avons imposé la déshydratation des biodéchets à notre prestataire [Sita, ndlr] en charge de la propreté", explique  Christophe Gautelier (photo), conducteur des travaux à la direction architecture muséographie-technique du Louvre.

 

L'entreprise de nettoyage est chargée de la pré-collecte et du tri de tous les déchets – organiques, carton, papier,  aluminium, PET, gobelets, déchets verts – lesquels font tous l'objet d'un traitement différent en vue d'une valorisation. Des petits véhicules électriques récupèrent les bio-seaux de 18 litres (une cinquantaine dans le dispositif) déposés par les agents techniques sur des points de collecte disséminés sur les 5 km de voiries souterraines et les acheminent aux machines.  Une fois vidés, les seaux sont nettoyés et désinfectés par le prestataire et remis sur le circuit.

 

 

"Pas besoin de mettre en place de zone réfrigérée pour le stockage de ces déchets, ils sont traités tous les jours, avec 5 rotations quotidiennes, complète Christophe Gautelier. Depuis 2 mois, nous versons également le marc de café dans les machines, avec les autres déchets organiques". A la fin de la journée, les deux machines ont produit 100 kg de matière sèche chacune (soit 200kg /jour) que la ville de Paris  pourrait utiliser prochainement pour fertiliser les jardins du Louvre ainsi que celui des Tuileries.

 

Légende photo :  "Les machines permettent de ne pas avoir à stocker les bio-déchets et évitent de transporter des matières organiques chargées d'eau à 90 %" souligne également Christophe Gautelier. Photo©Restauration21.fr

 

www.geb-solutions.com

P1100733Les déchets organiques  sont mélangés dans la cuve. Photo©Restauration21.fr

 

 

 

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex