16 articles publiés en novembre 2014

28/11/2014

Davigel signe avec le WWF pour une pêche responsable

Signature DAVIGEL WWFUn an après la signature de son partenariat avec l’ONG Sustainable Fisheries Partnership (SFP) pour la mise en place de projets d’amélioration des pêcheries et élevages, Davigel s'engage pour 4 ans avec le WWF dans un programme commun visant à protéger ensemble les ressources halieutiques.

 

Ce programme repose sur 3 points : le partage des informations et des connaissances sur la ressource halieutique, la communication B to B conjointe pour faire connaître les bonnes pratiques de Davigel auprès des différents acteurs du marché et la sensibilisation des 3 000 collaborateurs de l'enseigne.

 

(suite…)

27/11/2014

“Acti’verre”, le nouveau service de logistique inverse de France Boissons

Image003Présenté en mai dernier, le nouveau service de logistique inverse de France Boissons (filiale à 100 % de Heineken France) a un nom : Acti'Verre. Le concasseur de verre perdu réduit les volumes de verre de 80 % et permet de stocker près de 20 kg de verre broyé, répondant ainsi aux contraintes de stockage du verre dans les établissements CHR. Le service mis en œuvre par distributeur intègre la mise à disposition d’un concasseur de verre (fabriqué en Belgique),  la formation assurée lors de l’installation, la gestion intégrale du cycle du verre perdu (fourniture des bidons vides, reprise des bidons pleins…), jusqu’au service après-vente.

 

Marc Lavanant est le patron de l'Arena Café à Brest  (29), l'établissement a participé au test mis en place par France Boissons.  "Depuis 5 mois, nous avons installé le broyeur, à côté de la réserve. Une seule personne s'occupe de cette tâche alors que précédemment 2 personnes allaient jeter les cols perdus à la benne tous les soirs". Un fût de 20 litres lui permet de stocker  50 à 60 bouteilles de 75 cl concassées. Selon son activité, il remplit entre 15 et 20 fûts par mois. Ce qui lui coûte 79 euros par mois pour la location du broyeur plus 5 € par fût récupéré.

 

Collecté lors des livraisons, les fût sont stockés sur les sites France Boisson. Le verre est ensuite transformé en calcin (petits morceaux) puis récupéré par les verriers qui les réintègrent dans la production de bouteilles, dans une logique d'économie circulaire.

 

(suite…)

26/11/2014

La ville de Rennes et 9 fournisseurs s’engagent à mettre plus de bio au menu de la restauration collective

UnnamedLa ville de Rennes (35) et 9 fournisseurs breton de produits bio – Triballat-Noyal, Biocoop Restauration, Manger Bio 35, BioBleud, Terra Libra, Terre Azur (Groupe Pomona), Ker Leg’, Messidor et Ame Haslé – ont signé le 24 novembre la charte régionale "Il fait Bio dans mon assiette". La municipalité, qui sert aujourd'hui  8 % de produits bio dans ses cantines scolaires et 4 % pour l'ensemble de sa restauration collective (cantine, EHPAD et restaurant administratif), souhaite atteindre le seuil de 20 % de produits issus de l'Agriculture  Biologique  d'ici à 2020. Pour l'année 2014-2015, cette part devrait croître de 4 %. La cuisine centrale produit tous les jours 10 000 repas en liaison froide.

 

"Pour atteindre notre objectif, nous allons progressivement systématiser l'introduction de certains produits en commençant par les productions locales, soit d'abord les légumes frais, les céréales et les laitages. D'ici la fin 2015 par exemple, les légumes frais seront achetés en priorité en bio",  explique Nadège Noisette, adjointe déléguée aux approvisionnements de la Ville de Rennes.

 

 

(suite…)

26/11/2014

“Tous Unis Contre le Gaspillage” : Unilever dévoile les premiers résultats

Logo appli UFSA l'occasion de la  Semaine Européenne de Réduction des Déchets (du 22 au 30 novembre 2014), Unilever Food Solutions (UFS) dévoile les résultats du challenge  "Tous Unis Contre le Gaspillage" initié le 16 octobre dernier, Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. 14 chefs du Benelux et 23 français, de restauration commerciale et collective, se sont lancés. 11 restaurants participants ont effectué leur audit et remis leurs résultats,  les 26 autres ont planifié leur audit dans les prochaines semaines. Les premiers – dont 5 sont des restaurants collectifs situés dans l'hexagone – ont, tous ensemble, jeté 1,9 tonne de déchets alimentaires sur une semaine. Soit une moyenne de 126 g par couvert et par jour, 139 g en restauration commerciale et 113 g en restauration collective.

 

"En extrapolant ces chiffres sur 52 semaines, nous obtenons plus de 99 tonnes de déchets alimentaires jetés!" souligne-t-on chez  UFS. Le challenge fixe un objectif de 20 % réduction du gaspillage en cuisine, ce qui correspondrait à une diminution potentielle globale de 19,95 tonnes par an dans le cas des premiers restaurants observés.

 

(suite…)

24/11/2014

Calixir signe un partenariat avec la Tablée des Chefs

Logo CalixirLe traiteur Calixir (91) s'engage à donner ses invendus grâce à un partenariat noué avec La Tablée des chefs dont la vocation consiste à créer un  lien entre les professionnels de la restauration et de l’évènementiel et les banques alimentaires. " Lors de prestation événementielles de Calixir, quand le volume et la nature des produits le permettront, les invendus seront récupérés, explique Frédérique Bruguière, fondatrice et  vice-présidente France. La Tablée des Chefs s’engage à identifier des associations d’aide alimentaire proche des sites, et équipées pour récupérer et redistribuer les surplus cuisinés dans le respect des règles sanitaires et de chaîne du froid". Originaire du Québec, l'association s'est installée dans les Yvelines en décembre 2013.

 

Outre le don des surplus,  une convention de parrainage  signée entre les deux parties porte sur  le soutien financier de Calixir à l'association afin de développer un  programme de formation auprès des jeunes. Les chefs de Calixir, sur la base du volontariat, pourront s'impliquer dans le programme de formation et d’éducation que la Tablée des Chefs mène gratuitement auprès d'un jeune public de zones sensibles ou de milieux moins favorisés. "Nous livreront également des invendus à l'école Médéric où l'on confectionnera des repas qui seront ensuite offerts à des organisations caritatives" complète Aziz Bentaleb gérant-fondateur de Calixir.

20/11/2014

« Attitudes Responsables » : Brake dédie un magazine au Développement durable

Couv_Brake_Attitudes_ResponsablesBrake engage la conversation. Le sujet ?  le Développement durable. Le distributeur publie, en ligne et en version papier, "Attitudes Responsables", un magazine de 6 pages consacré aux bonnes pratiques recensées auprès de ses partenaires et clients. "Nous recherchions une formule plus personnelle, plus vivante que les rapports développement durable institutionnels pour échanger avec nos parties prenantes et l'idée est venue naturellement. C'est une opportunité de tisser des liens plus réguliers, progresser ensemble, et bénéficier d'un partage d'expérience via des témoignages de fournisseurs, collaborateurs, restaurateurs et plus largement acteurs du développement durable" explique Claire Iffenecker, responsable Développement durable au sein de la marque.  

 

Au sommaire de ce premier numéro tiré à 4 500 exemplaires  : un dossier sur les enjeux de la pêche, une interview de Dominique Lambert de la Fédération Française des Banques Alimentaires, les principaux résultats de l’enquête sur les boîtes à emporter (Gourmet bag) ; le point sur les engagements et actions de Brake. Trois clients ont la parole : Julien Aigouy, directeur de la Cuisine centrale de Millau (12), Catherine De Bournet, chef de l’hôtel restaurant La Ferme de Bournet à Grospierres  (07) et Pamela Khouri co-fondatrice du restaurant  Le Café Cousu  à Lyon (69).

 

Le numéro 2 est programmé pour le mois d'avril 2015. Télécharger le magazine ou le recevoir en écrivant à attitudes-responsables@brake.fr.

 

19/11/2014

Restau’Co engage la rédaction d’un accord collectif pour une restauration sociale qualitative et équitable

Signature Convention restau colle autogéréeMardi 18 novembre, le réseau Restau'Co, qui représente les professionnels de la restauration collective en gestion directe, les associations et organismes de la restauration collective autogérée, ont ouvert, en présence de Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, la rédaction d’un accord collectif pour la restauration sociale reposant sur des engagements volontaires afin d'améliorer la qualité de l’alimentation en France.

 

"Cette convention a été écrite ensemble et proposée à tous les acteurs de la gestion directe (1). Elle définit le cadre des travaux que nous amorçons pour écrire l’accord collectif du secteur et engager les restaurants de collectivité sur des enjeux de qualité du repas et de comportement équitable  : approvisionnement, gaspillage, éducation" a souligné Eric Lepêcheur, président de Restau'Co.

 

(suite…)

19/11/2014

d’aucy garantit 98 références “100 % cultivé en France”

PUBLI-REDACTIONNEL

DAUCY23_AP_ChristianLGPrès de deux ans après le lancement de son offre  "100 % cultivé en France", d'aucy FoodServices renouvelle son engagement, chiffres à l'appui. De 75, la gamme est passée à 98 références de légumes cultivés et conditionnés dans l'hexagone, en surgelé et conserve, 12 références étant labellisées bio. " Nous sommes la seule marque à en garantir autant, se réjouit Clémence Loy, chef de groupe marketing RHD, et nous sommes déjà quasiment à  100 % de notre gamme en conserve". Ces légumes sont cultivés en Bretagne pour la quasi-totalité (quelques produits sont cultivés dans le Sud-Ouest) où sont installés les 740 producteurs de légumes adhérents à la coopérative.

 

Dans les assiettes, les produits sont goûteux et leurs qualités nutritionnelles préservées. "La preuve que nos clients sont convaincus : ils ont participé à notre nouvelle campagne de communication ! " poursuit Clémence Loy. C'est le cas de Christian Le Galudec, responsable de cuisine de l'EHPAD de Grand-Champ (56), Grégory Picard, responsable d'exploitation de la cuisine Inter-Hospitalière de Châlons-en-Champagne (51), Vincent Kerckhove, chef de cuisine au collège Jean Jaurès à Calais (62), Laurent Lecieux, adjoint au gestionnaire de la cuisine centrale de Montataire (60). Grâce au pictogramme garant de la démarche apposé sur les emballages et les fiches techniques, ces professionnels disposent d'une information fiable à diffuser auprès de leurs convives sur l'origine des produits servis.

 

Deux innovations "100 % cultivé en France" seront présentées à l'occasion du SIRHA en janvier 2015. Une nouvelle étape vers un  déploiement plus complet. "Nous avons l'ambition de proposer à l'avenir la totalité de nos purées et l'ensemble de notre gamme bio en 100 % cultivé en France" précise Clémence Loy.

 

www.daucyfoodservices.com

 

13/11/2014

Quand les campus s’engagent pour une restauration durable

Elisabeth LavilleLa tribune d'Elisabeth Laville, fondatrice d’Utopies (premier cabinet français de conseil en développement durable, créé en 1993) et de Graines de Changement. 

 

Ce n’est pas une grande nouvelle, l’alimentation est aujourd’hui la première source d’impact environnemental dans la vie d’un individu, avec 1/3 des émissions mondiales de gaz à effet de serre et 75% des consommations d’eau. Les campus d’universités ou de grandes écoles, qui accueillent chaque jour jusqu’à plusieurs milliers d’usagers, proposent bien souvent des sites de restauration qui ne sont pas sans conséquence sur leur impact environnemental. Accessoirement, la politique alimentaire déployée sur un campus peut aussi être considérée comme un volet intéressant de la politique santé/bien-être en vigueur sur le campus (qui n’est pas totalement déconnectée de la capacité des étudiants à se concentrer, à activer leur mémoire, et conserver une bonne forme physique et mentale… mais aussi de sa politique d’ancrage territorial (via le recours à des fournisseurs locaux), de sa politique énergétique (via l’évitement de transports polluants des aliments), etc.

 

Campus Responsables, premier réseau d’universités et de grandes écoles engagées en faveur du développement durable, a lancé depuis 2011, avec le soutien de Sodexo et de TransGourmet, la démarche Restaurant Durable© développée dans un premier temps à l’attention des acteurs de la restauration collective travaillant en gestion concédée dans les établissements d’enseignement supérieur (30% des établissements environ). L’objectif est d’inciter les acteurs de la restauration collective dans l’enseignement supérieur à adopter une démarche responsable en prenant en compte tous les enjeux du développement durable dans la gestion de leurs activités – des conditions de travail des équipes jusqu’aux questions de santé et nutrition, en passant par les équipements (cuisine, entretien) et naturellement l’impact social ou environnemental des ingrédients qui composent les menus (viande, poisson, produits de saison, produits locaux, etc.).

 

(suite…)

12/11/2014

Bio : Ferme des Loges investit le room service et le bar

Parmentier de Canard HDPositionnée sur le segment prémium et les produits sous signes de qualité, la gamme bio de Recettes de la Ferme des Loges (groupe Le Duff) s'enrichit de nouvelles références destinées à  l'hôtellerie 4 et 5 étoiles, le bar et la restauration rapide haut de gamme. Le cœur de l'offre repose sur des plats complets de terroir conditionnés en frais dans des bocaux et ou en sugelé dans des cartouches recharges. "Les produits permettent aux professionnels une capacité d'envoi rapide avec une qualité optimale et régulière" assure Philippe Le Duff, directeur général de Terre des Loges, l'entité qui chapeaute l'activité Recettes de la  Ferme des Loges, la Ferme des Loges R&D d'1 hectare (légumes et céréales) située près de Rennes (35)  et l'outil industriel Cité Gourmande à Agen (47) positionnée sur les produits milieu de gamme et les  légumes (pommes de terre et tubercules en particuliers) cultivés dans le respect de l'environnement.

 

Surgelées, prêtes à l'emploi, les soupes de légumes bio  et sans gluten (tomates basilic, 5 légumes, potimarron, crème de lentilles vertes du Puy…) sont conditionnées en poches de 300 grammes tout comme le gaspacho, sans gluten également. Un saumon fumé artisanal (sans gluten) et une tarte fine à la tomate complètent la gamme des entrées du room service.  Une dizaine de plats complets sont disponibles en frais en bocaux ou en cartouches recharges surgelées. Au menu : saumon aux petits légumes, Parmentier de confit de canard, curry d'agneau… Coté dessert, parmi les nouveautés, le moelleux chocolat surgelé prêt à réchauffer, est disponible sans gluten, tout comme un yaourt glacé bio (lait de Normandie) 100 % naturel (nature, fraise et chocolat), disponible en bac de 2,5 litres. La remise en œuvre des produits s'effectuent par micro-ondes ou toaster.

 

(suite…)

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires