| Accueil |

25/01/2018

Lafont signe un tablier de cuisine 100 % français en lin et polyester issu de bouteilles en plastique

Tablier 406 LafontAprès 15 ans d'absence, Lafont (groupe Cepovett) place son retour sur le marché de la restauration sous le signe de l'innovation. S'inspirant de la cotte à bretelles 406, la salopette créée en 1954, la marque signe un tablier de cuisine et de salle, le « Tablier 406 », avec  bretelles réglables croisées dans le dos, poches zippées en biais.  100 % français, il est fabriqué avec un tissu à base de lin produit dans le nord de la France, associé à du polyester issu de bouteilles en plastique, transformé à Laval par TDV Industries, puis assemblé à Saint-Etienne. « Auprès des restaurateurs que nous avons questionnés, nous avons identifié leur souci de la recherche de la proximité. Nous leur proposons d'aller au delà de l'assiette et d'intégrer cette donnée dans leur vêtement de travail » explique Alexandra Avram, directrice commerciale et marketing de la marque. Appliqué pour la première au « 406 », ce tissu lin-polyester recyclé, devrait être intégré progressivement dans les autres gammes, Lafont souhaitant le substituer au coton. disponible en noir, blanc et denim, le « 406 » est vendu une centaine d'euros TTC. « Quelques milliers de pièces » devraient être produites en 2018.

 

Techcook LafontLe catalogue 2018 (200 nouvelles références) de la collection Cook In propose une seconde innovation : deux nouveaux modèles de veste de cuisine (gamme Techcook) sont fabriquées avec un tissu retardateur de flamme et anti-transpirant, le « master cook ». Développé également avec TDV Industries, le tissu en coton-polyester permet de réaliser un vêtement 2e peau, sans couture (procédé Ergo Cut proposé à tous les niveaux de gamme). Les vestes sont déclinées, comme le reste de la collection, en deux versions distinctes, une masculine et une féminine.

 

Pour 2017, Lafont annonce un chiffre d'affaires en progression  de 20 %. Au niveau national, le marché du vêtement de travail en CHR  pèse pour 180 M€ de CA sur un marché global du vêtements de travail estimé à 600 M€, tiré par les secteurs du bâtiment, de l'industrie, devant la restauration et celui de la santé.

 

A lire également :

En Espagne et au Portugal, Cepovett recycle les vêtements professionnels de ses clients Novotel en tabliers de restauration, le 19/10/2017.

Cepovett crée le premier tablier professionnel à base de fibres recyclées, le 14/11/2016.

 

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex