| Accueil |

04/12/2019

La filière emballage papier et carton française monte au créneau contre l’amendement « vaisselle réemployable »

A base de papier et de carton kraft pure pâte certifiée PEFC/PSC, la gamme Engagée de Gault & Frémont est biodégradable et compostable.

Adopté le 28 novembre dernier par la Commission du Développement Durable de l’Assemblée nationale, l’amendement CD1013 qui impose le recours à la vaisselle réutilisable pour la consommation en restauration rapide à partir du 1er janvier 2023 suscite un tollé de réactions. Après le courrier adressé par 8 enseignes de la restauration rapide au Président de la République, c’est au tour de la filière emballage papier et carton française de tirer la sonnette d’alarme. Dans une déclaration commune, CEE R. Schisler, Huhtamaki et Gault et Fremont dénoncent une décision « aux conséquences multiples » qui menace « directement 400 emplois et plusieurs centaines de millions d’euros d’investissement en France ».

« Cet amendement, s’il devait être voté, n’améliorerait pas la performance environnementale tout en menaçant directement près de 20% des emplois de la filière emballage carton et plusieurs centaines de millions d’euros d’investissement supportés par des PME et des groupes implantés dans plusieurs territoires pour sortir de la dépendance au plastique » s’alarment-ils. Surtout, ils pointent l’incohérence des pouvoirs publics : « En moins de 18 mois, les pouvoirs publics nous ont demandé de mettre fin au plastique dans les emballages, d’investir en faveur d’alternatives recyclables en carton ou en papier pour au final décider de les interdire. »

Les 3 fabricants estiment que la suppression de la vaisselle jetable en carton pour la consommation sur place leur fera perdre entre  20 % à 50 % de leur activité et qu’ils n’auront pas d’autre choix  que de supprimer 400 emplois. « Face à cette situation intenable, nous demandons qu’à performance environnementale égale, notre filière conserve toute sa place dans l’activité de la restauration.»

Le projet de loi passera en séance publique à l’Assemblée nationale à partir du 9 décembre.

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Transgourmet

  • Fournisseur de référence

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Eclektic

  • Inscrivez votre activité dans une perspective durable

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex