| Accueil |

15/02/2021

19 acteurs de la livraison s’engagent à sortir du plastique à usage unique

Les signataires de la charte avec Barbara Pompili dans la cour du ministère. ©Restauration21

12 expérimentations de réemploi de contenants de plats livrés seront menées  au cours des prochains mois.

Réunis lundi 15 février en début d’après-midi, 19 acteurs de la restauration livrée ont signé avec le ministère de la Transition écologique une charte fixant des objectifs de réduction des contenants et des emballages en plastique à usage unique au profit de l’utilisation de contenants alternatifs réutilisables et/ou recyclables. En 2019, plus de 200 millions de repas ont été livrés, générant plus de 600 millions d’emballages à usage unique. Un marché en croissance de 20 % par an, boosté depuis mars 2020 par la crise sanitaire. Les signataires sont Uber Eats, Deliveroo, Tiptoque, CoopCycle, Stuart pour les plateformes d’intermédiation, Frichti, Nestor, Popchef, Foodchéri, Foodles, Saveurs et Vie pour les « restaurants virtuels » fonctionnant à partir d’une cuisine centrale, Uzaje, La Consigne GreenGo, Reconcil, En boite le plat, Pyxo pour les startups porteuses de solutions alternatives de réemploi, Metro, Pyrex, Arc International pour les fournisseurs et fabricants d’emballages. En juillet 2020, à la demande de Brune Poirson, alors secrétaire d’Etat à la Transition écologique et solidaire, plusieurs d’entre eux s’étaient engagés à élaborer une stratégie zéro déchet.

La charte comprend 10 engagements à tenir d’ici 2023.  Le premier est la réduction de moitié des contenants et emballages en plastique à usage unique au 1er janvier 2022, et de 70 % au 1er janvier 2023. Au 1er janvier 2022 également, la totalité des contenants et emballages devront disposer d’une filière effective de collecte et de recyclage en France. Au 1er janvier 2023, les sacs plastique seront  interdits et à 100 % de contenants livrés sur les lieux de restauration en entreprise seront réemployés. D’ici là, dès le 1er mars 2021, les signataires stoppent la livraison systématique de couverts et de sauces. (Retrouvez les 10 points à la fin de l’article).

Comparer les ACV
12 expérimentations de réemploi des contenants pour plats, notamment des dispositifs de consigne, vont être menées au cours des prochains mois par les signataires. Par exemple, Uber Eats  testera un modèle où le client apporte son propre contenant pour la VAE et expérimentera un dispositif de consigne en partenariat avec Bioburger.  De même que  Frichti lancera un  pilote en février 2021 sur un point de vente situé dans le 11e arrondissement à  Paris livrant plus d’une centaine de plats par jour, grâce à l’accompagnement logistique de La Consigne GreenGo. De son côté, Metro annonce la réalisation d’une étude terrain pour identifier les conditions de succès et lever les freins à l’utilisation de contenants réutilisables dans les activités de vente à emporter et livraison d’ici fin 2021 sous réserve de conditions d’activité de la restauration suffisamment représentatives.

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, qui souhaite « faire revenir un peu de bon sens commun » dans les pratiques précise que «tout cela ne peut fonctionner que si l’on trouve le bon modèle économique et qu’on ne se trompe pas sur les ACV [Analyse de Cycle de Vie des contenants ]. » Plusieurs enseignes présentes au ministère ont ainsi rappelé la nécessité de mettre en évidence et de comparer les externalités des solutions de réemploi (consigne) et de recyclage par un organisme neutre comme l’Ademe par exemple. Un suivi des expérimentations sera mené pour «garder le rythme», avec un point tous les 2 mois.

 

Les  10 points de la charte :

1 – Réduire les contenants et emballages en plastique à usage unique, avec l’objectif d’atteindre 50% des emballages livrés sans plastique à usage unique d’ici le 1er janvier 2022 et 70% d’ici le 1er janvier 2023.

2-  Bannir les sacs en plastique utilisés par les restaurants pour la livraison d’ici le 1er janvier 2023.

3- Mettre fin à la livraison systématique de couverts et de sauces dès le 1er mars 2021 en systématisant la livraison sans couverts proposée par défaut.

4-  Mener dès 2021 des expérimentations de solutions locales de réemploi de contenants et emballages.

5- Passer à 100 % de contenants réemployés livrés sur les lieux de restauration en entreprise d’ici le 1er janvier 2023 (sous réserve de validation des modèles technico-économiques testés dans le cadre des expérimentations et d’absence de rejet manifeste des clients).

6 – Réduire les emballages jetables de regroupement de plats utilisés pour la logistique entre les cuisines, les entrepôts et les points de livraison, en les substituant par au moins 70% de bacs réutilisables d’ici le 1er janvier 2023.

7 – Atteindre 100% de contenants et emballages recyclables dès le 1er janvier 2022.

8- Bannir les résines plastiques les plus problématiques à recycler dès le 1er juillet 2021 : PVC, tous types de polystyrène, PET opaque, complexes (emballages constitués de plusieurs éléments plastiques différents et non séparables).

9 – Favoriser la visibilité auprès des clients, des restaurants qui s’engagent en faveur de la réduction de l’impact environnemental  de leurs emballages, notamment via des marquages au niveau des plateformes d’intermédiation.

10 – Renforcer l’information des clients sur le geste de tri des; emballages pour les livraisons à domicile et en entreprise.

Restauration commerciale : ce qui vous attend en 2021 et après

 

 

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #5 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex