14 articles publiés en mai 2021

31/05/2021

Bioburger et Uber Eats testent la consigne de contenants en verre en livraison

©Marine Brusson.

Pendant le test, les contenants en verre sont livrés dans un tote bag offert par l’enseigne de restauration.

C’est une première pour Uber Eats France. L’application de livraison de repas et Bioburger testent l’utilisation de contenants en verre en consignés dans 2 restaurants parisiens (Victoire et Batignolles) de l’enseigne 100 % bio. Lors de sa commande, le client choisit entre un contenant compostable ou celui en verre en sélectionnant le menu 0 déchet. Il reçoit son burger-frites dans un emballage en verre consignée 3 € et sa boisson dans une bouteille en verre consignée 1 €. Il peut se faire rembourser la consigne en rapportant les contenants dans l’un des deux restaurants parisiens. Un QR code d’explication pour le retour du contenant au restaurant est gravé dans le couvercle en bois, doté d’un joint en silicone.

Durant le mois du test qui débute le 3 juin,  1 000 commandes devraient être ainsi  conditionnées et livrées dans un tote bag aux couleurs du restaurateur.

Comprendre les freins potentiels
Les 2 partenaires « souhaitent tester l’intérêt du consommateur, comprendre les potentiels différents freins économiques, réglementaires, opérationnels identifiés, y apporter des réponses pour en tirer des conclusions et pouvoir peut-être envisager à termes, de mettre en place la consigne à une plus grande échelle » selon le communiqué de presse. (suite…)

26/05/2021

Des restaurateurs et l’Ademe Bretagne jettent les bases d’un futur Écolabel européen « Restaurateur »

Edition Ademe Bretagne. Cliquer sur le visuel pour télécharger le guide.

Une expérimentation unique en France

En 2019, l’Ademe  Bretagne lançait une expérimentation unique en France avec une vingtaine de restaurateurs volontaires issus des 4 départements bretons et pratiquant différents types de restauration (restauration rapide, gastronomique, ferme auberge, cafétéria, crêperie traditionnelle). Objectif : tester une démarche environnementale en mettant en œuvre des actions relatives aux achats, l’énergie, l’eau, les déchets, l’approvisionnement, la biodiversité et les transports afin d’élaborer un référentiel compatible avec les exigences d’une certification Écolabel européen. Les 18 professionnels  volontaires se sont réunis régulièrement en ateliers collaboratifs pour définir ensemble des critères, construire le référentiel et échanger sur leurs propres retours d’expérience. En parallèle, leurs établissements ont bénéficié d’un audit environnemental approfondi ainsi que d’un accompagnement opérationnel pour définir et mettre en œuvre un plan d’actions concrètes. (suite…)

24/05/2021

« Cook’n Cœur », un défi culinaire au profit des Restos du Cœur à Serbotel

Le salon professionnel se déroulera à Nantes du 17 au 20 octobre 2021.

L’Académie Culinaire de France s’associe une nouvelle fois à Serbotel pour organiser l’édition 2021 de Cook’n Cœur au profit des Restos du Cœur de Loire-Atlantique. Le concours mettra en scène 6 trinômes de chefs et personnalités venus soutenir Les Restos du Cœur dans un show culinaire haut en couleur. Le lundi 18 octobre 2021, les candidats  cuisineront devant le public de Serbotel un plat et un dessert, à partir d’un panier de produits de saison originaires du département de chaque équipe. Le chef de l’Académie Culinaire de France se distinguera par le port de gants blancs et son coaching sera uniquement verbal. Les participants seront jugés et départagés par leurs pairs, chefs membres de l’Académie Culinaire de France, le jury étant présidé par le chef étoilé Eric Guérin (restaurant La Mare aux Oiseaux) .

Une table-ronde sur la cuisine responsable
Convivial, inédit, créatif et solidaire, ce défi gastronomique entre professionnels et passionnés sera l’occasion de valoriser les jeunes talents, de partager les savoir-faire, les patrimoines culinaires locaux dans une démarche de cuisine éco-engagée et responsable, au profit des Restos du Cœur de Loire-Atlantique. A noter également qu’une table-ronde sur la cuisine éco-engagée, est programmée le 18 octobre également. Elle permettra d’échanger sur les actions menées sur le terrain, les outils créés, les résultats enregistrés pour une restauration plus responsable.

24/05/2021

Lafont mise sur le vêtement de travail responsable issu de déchets textiles

Le vêtement est composé d’un tissu circulaire, issu des déchets textiles. ©Lafont

Ce tissu circulaire innovant sera intégré dès 2022 dans les collections de vêtements de travail.

Initié en novembre 2018, le projet REPS entre Cepovett Group, le CETI (centre d’innovation) et TDV Industries s’est achevé en 2021. Ce partenariat tripartite avait pour objet d’apporter au marché du vêtement de travail une solution innovante de revalorisation des textiles en fin de vie. Objectif  : fabriquer un tissu circulaire, issu des déchets textiles. Ce programme de recherche et développement a ainsi permis d’étudier le recyclage d’environ 500 kg de vêtements de travail invendus ou en fin de vie et de mettre au point un processus d’effilochage de la matière. Mélangée à 34 % de fibre de polyester recyclé issu de bouteilles en plastique, cette fibre recyclée à 100 % a été ensuite tissée par TDV industries qui en a tiré un tissu de 180 m et 1,50 m de large et dans lequel Cepovett a confectionné des prototypes de vêtements, des vestes et des pantalons mixtes. Ce tissu circulaire innovant sera intégré, dès 2022, dans les collections Lafont.

Une veste et tablier de cuisine recyclés signés Lafont

(suite…)

24/05/2021

Sirha Food manifeste son soutien aux restaurateurs avec la campagne «Tous à table »

Depuis le 19 mai, les Français retrouvent le chemin des terrasses de leurs restaurants malgré une météo capricieuse. De nombreux restaurateurs se réjouissent de voir leurs cahiers de réservations se remplir rapidement. A l’occasion de la première phase de réouverture des bars et restaurants, Sirha Food tient à manifester son soutien à la profession dans une lettre ouverte.

Depuis le mois d’octobre 2020, la pandémie avait privé la France de ce qu’elle a de plus cher, de plus identitaire, de plus patrimonial mais surtout de plus vivant : la table.

Cette chose si simple et pourtant si culturellement et humainement vitale. S’attabler pour partager un quotidien avec celles et ceux qu’on aime. Cette banalité qui devient soudain exceptionnelle par le choix et la qualité des mets et des vins, unique par les histoires narrées au fil des plats, indispensable par la complicité débordant des saveurs, des goûts, des rires.

Depuis le mois d’octobre 2020, les rues de nos villes étaient orphelines du brouhaha joyeux et des bruits de fourchette, vides de l’âme et de l’esprit de la fête, désertées par l’esprit français de la table et de la cuisine.

Alors désormais, toutes et tous à table ! (suite…)

19/05/2021

CHR Group rachète la plateforme logicielle Adoria

Le fournisseur veut devenir  incontournable sur l’offre de solutions digitales d’optimisation de la gestion, de la performance et la conformité du secteur de la restauration.

Après la reprise des actifs d’ePack Hygiene en 2020, CHR Group franchit une nouvelle étape avec  l’acquisition d’Adoria, plateforme logicielle d’optimisation du niveau de service et de la rentabilité des approvisionnements des professionnels. Un rachat que le groupe présente comme « une avancée stratégique» pour « devenir le fournisseur incontournable de solutions digitales destinées à optimiser la gestion, la performance et la conformité du secteur de la restauration.» Créée en 2003, la solution compte 300 000 utilisateurs actifs présents dans 9 pays européens. (suite…)

17/05/2021

Vesto s’affirme sur le marché de l’équipement de seconde main des cuisines professionnelles

La cuisinière de L’Impro Gourmande, Laura Ollivon.

REEMPLOI- En juin prochain, la jeune entreprise inaugurera son centre de reconditionnement à Romainville (93).

A Lyon, Laura et Julie Ollivon n’ont pas hésité. Les deux sœurs ont choisi un équipement de seconde main pour équiper à moindre coût leur premier laboratoire de production de pâtisserie salée sucrée, L’Impro Gourmande. Four mixte, cellule de refroidissement, chambre froide, plonge, elles ont opté pour le matériel reconditionné. Le tout pour une enveloppe de 10 000 € environ, bien en deçà  du montant qu’elles auraient du débourser pour des équipements neufs. « C’était le seul moyen pour nous de nous offrir un four de marque et aussi une plonge sans attendre.  A titre personnel, on achète des produits de seconde main dans la vie de tous les jours. C’est normal qu’on le fasse dans la vie professionnelle ». Seul le réfrigérateur de leur foodtruck est neuf. A la recherche maintenant d’une armoire en froid négatif et d’un gaufrier, elles comptent bien se tourner de nouveau vers la startup de reconditionnement d’équipement de cuisine professionnelle, Vesto. (suite…)

17/05/2021

«Apporter un soutien sans faille à nos partenaires, fournisseurs et restaurateurs »

Tribune – A J-2 de la réouverture des terrasses des restaurants, le Directeur Général de Metro France assure la filière de la mobilisation de ses équipes.

Enfin ! Alors que restaurants et cafés s’apprêtent à rouvrir leurs portes, Metro  France se tient plus que jamais aux côtés des professionnels du secteur. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que rien ne nous fait plus plaisir que cette bonne nouvelle ! Pour nos 200 000 clients de la RHD évidemment, pour nos 4 000 fournisseurs avec lesquels nous travaillons au quotidien pour proposer une offre de produits de qualité … et bien sûr pour l’ensemble des Français.

Cependant, l’heure n’est pas à l’insouciance. Le secteur de la restauration et de l’hôtellerie a été particulièrement touché par la crise sanitaire, accusant une perte d’environ 50% de son chiffre d’affaires1 …

Un recul de 30 % sur les 4 premiers mois de l’année 2021
Cette baisse d’activité n’a pas épargné Metro France, qui enregistre un recul de 20 % sur l’année 2020 et de 30 % sur les 4 premiers mois de l’année 2021. Malgré cela, grâce à l’engagement de nos 9 000 salariés, nous avons pu apporter un soutien sans faille à nos partenaires, fournisseurs et restaurateurs. En effet, même au plus fort de la crise, nos 98 entrepôts sont toujours restés ouverts, permettant aux professionnels ayant gardé une activité de vente à emporter ou de livraison de pouvoir bénéficier d’un large choix de produits de qualité. (suite…)

11/05/2021

Réouverture : les terrasses en demi-jauge le 19 mai

©Restauration21

Mise à jour : Pour les petites terrasses de moins de dix tables, le restaurateur peut également organiser sa terrasse en installant une séparation visant à prévenir les projections entre les tables, au moyen par exemple d’une paroi, d’un panneau, d’un paravent, d’une jardinière, à hauteur de la personne assise.

Les modalités de la reprise d’activité se précisent.

En demi-jauge, avec 6 convives par table maximum et des clients assis obligatoirement ! La première phase de reprise d’activité le 19 mai pour les restaurants et les cafés dotés d’une terrasse s’annonce ardue. Seule la restauration servie en extérieur sera autorisée. Au journal Le Parisien, Jean Castex, premier ministre, a détaillé hier les modalités de reprise d’activité pour la restauration dans le respect des contraintes sanitaires. Le 9 juin, les terrasses ouvriront complètement, les salles de restaurant pourront de nouveau accueillir les clients et fonctionneront à la moitié de leur capacité d’accueil et avec des tables de 6 personnes. La réouverture totale des établissements est programmée le 30 juin. La consommation et le servie au bar restent eux interdits jusqu’à nouvel ordre.

Les hôtels-restaurants suivent le même calendrier et sont soumis également à la demi-jauge, la règle des 6 personnes maximum à table et la consommation assise uniquement. Ils pourront le 19 mai accueillir sur leurs terrasses les clients extérieurs et ceux qui séjournent. Le 9 juin, tous les espaces restaurations sont accessibles aux clients extérieurs en demi-jauge et le 30 juin à 100 %.

10/05/2021

Beesk distribue des produits hors norme pour une restauration anti-gaspi

Fabien Gastou et Faustine Calvarin ©Asso LesFassinants, by Benjamin Bēni

Une solution anti-gaspi clé en main avec une offre complète et permanente de produits de qualité en circuit court.

En 2 ans, la startup rennaise Beesk a affirmé sa position de pionnière dans la distribution de produits alimentaires hors norme et de qualité à destination des professionnels des cuisines de la restauration, des collectivités, des entreprises, des lycées, des Ehpads. Aux manettes, Faustine Calvarin et Bastien Gastou achètent en direct aux producteurs et aux transformateurs français les produits refusés par les circuits classiques et les redistribuent aux chefs de la restauration.

Plus de 200 tonnes de produits alimentaires ont été commercialisés par le jeune distributeur. Sa mercuriale référence plus de 150 produits chez une trentaine de fournisseurs agriculteurs et transformateurs  sur l’ensemble des filières :  viande, poisson, fruits et  légumes, viennoiserie, traiteur salé et sucré, fromage. Selon leur provenance, ces produits sont dirigés sur l’une des 3 bases logistiques de l’entreprise, à Lyon, Rungis et Bordeaux. Les clients commandent en ligne et sont livrés. (suite…)

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #5 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires