| Accueil |

07/06/2021

La Consigne GreenGo tisse sa toile à Paris

La startup accompagne les restaurants dans leur transition en faveur du réemploi.

L’opération « Paris s’emballe » sera officiellement lancée à la Mairie du Xe arrondissement mardi 29 juin.

Comme  une dizaine de restaurateurs du Xe arrondissement à Paris, Fanny Gauteud, fondatrice de Bulliz, la cantine à choux, a  adhéré sans hésiter à l’opération « Paris s’emballe » portée par la startup La Consigne GreenGo accompagnée financièrement par Citéo, l’Ademe et la Ville de Paris. La restauratrice propose ses choux et plats du jour en vente à emporter dans un contenant en verre ré-employable aux clients qui le souhaitent. Des coupelles de 810 ml ont été mises à sa disposition dans le cadre de cette opération. Seul lui est facturé l’usage (0,20 € à 0,30 €/unité). «Nous avons une plonge et nous pouvons absorber sans problème le lavage supplémentaire de la vaisselle ré-employable » assure-t-elle. D’autant plus que les clients utilisateurs de l’appli ont la possibilité de rendre ces pots, dotés d’un QR code, dans n’importe quel restaurant adhérent au réseau GreenGo ou dans un collecteur situé dans un magasin Franprix. Une prestation de lavage externalisé est proposée aux professionnels dépourvus de plonge.

«Dans le Xe arrondissement, nous misons sur un réseau d’une cinquantaine d’établissements sans compter à terme une dizaine de magasins Franprix » détaille Iris Konrad, en charge de la communication de la Consigne GreenGo. Un peu plus loin, rue d’Enghien, François Paul Schiratti, le patron du Navigli, affiche le même enthousiasme : «Le contenant en verre permet un beau visuel, conserve la chaleur et n’absorbe pas la sauce». Même si la VAE ne représente que 10 % de son activité, il considère que son restaurant  «joue son rôle social » en proposant ce type d’emballages.

Pour le client du restaurant, le service est gratuit. La Consigne GreenGo s’assure de la restitution du contenant en prenant une caution lors du téléchargement de l’appli et facture une pénalité si le retour n’a pas été effectué au bout de 14 jours.

Fondée en 2018 par Yasmine Dahmane et Lucas Graffan, la Consigne GreenGo s’est tout d’abord déployés en restauration d’entreprise. En 3 ans, elle estimé d’avoir permis d’éviter plus de 80 000 emballages, soit 1,1 tonnes de déchets. 3 formats de contenants sont disponibles, en attendant l’arrivée prochaine d’un mug à café réutilisable.

Lire aussi : Les collecteurs GreenGo à l’assaut de la restauration.

 

 

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #5 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex