137 articles publiés dans la catégorie "Gestion des déchets"

22/11/2010

Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2010 du 21 au 28 novembre 2010



ADEME – Entre(…)prises de conscience – Ibis Berthier
envoyé par ADEME. – Découvrez les dernières tendances en vidéo. 

03/11/2010

Déchets organiques : Chef’Eco audite 12 restaurants collectifs de l’Agglomération de Pau

Chef'eco1

 

 

 

 

 

Bruno Houppermans sera présent à Equip'Hotel , Porte de Versailles à Paris, sur le stand du CCC (Association de la restauration collective en gestion directe), pavillon 7.3, stand E 83, mercredi 17 novembre.  

Missionné par la Communauté d’Agglomération de Pau (64) dans le cadre d’un test de collecte de bio déchets sur une trentaine de restaurants de sont territoire, Chef’Eco audite 10 restaurants scolaires et 2 restaurants d’entreprise, en vue de les équiper en matériel de tri. " Avant de pouvoir collecter, il faut bien s'assurer que l'établissement puisse trier et séparer ses ordures ménagères des déchets organiques. Et pour cela une organisation et un matériel adapté sont nécessaires"  explique Bruno Houppermans, le fondateur de l’entreprise. Créée en Janvier 2010 à Anglet (64), Chef’Eco, accompagne tous les établissements de restauration commerciale et collective dans leur projet de gestion des déchets, avec un focus particulier sur les déchets organiques. Bruno Houppermans, fort d’une expérience de 25 ans dans la restauration, apporte son expertise métier sur la totalité d’un projet de tri, de collecte et de traitement des déchets.

Compost et amendement agricole

Pour cet audit, le spécialiste a préconisé aux gestionnaires de l’établissement visité un ou plusieurs emplacements possibles de tri entre la zone de prise de repas et celle de débarrassage. « Par rapport aux espaces disponibles, il s’agit de concevoir sur mesure un meuble avec autant de collecteurs – TVO [ndlr : trou vide ordure] que de types de déchets à trier, et autant de postes pour que 2, 3, 4 convives ou plus puissent arriver en même temps pour trier leurs plateaux », poursuit l’auditeur. D'où aussi la nécessité de peser et de quantifier, lors de cet audit, les déchets concernés afin que ce futur outil de tri puisse stocker pendant tout le service la totalité des volumes.

Durant le test de 4 mois, les restaurants ont été équipés bio bags et des bacs (containers) de collecte. Les déchets organiques récupérés sont acheminés sur l’une des plates-formes de l'agglomération de Pau  gérée par  Loreki. La majorité du compost est ensuite distribuée aux agriculteurs comme amendement.

Une autre consultation (appel d'offre en  novembre) précisera le nombre et les dimensions de chaque table à fabriquer pour chacun des établissements  selon les résultats de l’étude de Chef’Eco. Les missions d’audit, le matériel de tri, le test, sont financées par l'agglomération de Pau, le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques, le Conseil régional et l’Ademe.

 Chef'eco2

  • Des tables de tri « Ecole'logiques »

Chef'Eco conceptualise des tables de tri avec système de pesée intégrée, afin de faire effectuer cette tâche entre la salle à manger et la plonge par les convives  qui débarrassent aujourd'hui leur plateau, comme en restauration collective scolaire, d'entreprise. « Chaque salle à manger étant conçue différemment, avec un mode de distribution et de débarrassage particulier, avec un nombre de convives et de places assises, un flux et une rapidité du service à respecter, des contraintes de passage, couloirs accès, normes de sécurité à préserver, chaque table de tri est réalisée sur mesure », précise Bruno Houppermans. En fonction de leurs caractéristiques, les prix varient entre 2 000 et 4 000 € HT.

Caractéristiques techniques :

-Table fabriquée en inox.

-Table positionnée le plus souvent adossée à un mur, ou possibilité en îlot central. 

– Habillage – PLV en PVC imprimé en quadri pour l'esthétique de la table, fixation amovible, fronton explicatif fixé au meuble ou mural selon le cas.

– Système de pesée intégré avec indicateur numérique.

– Rampe dépose plateaux selon les besoins.

– Roues inox pour rendre la table mobile et la décaler du mur  en fin de service afin d'évacuer les sacs poubelle par l'arrière, et rendre le nettoyage plus facile.

Renseignements :

www.chef-eco.com

 47, rue des 4 Cantons 64600 ANGLET

 bhsudouest@orange.fr

 

 

25/10/2010

McDonald’s : La collecte des jouets des Happy Meal en test à Paris XIXe

C’est dans le restaurant franchisé situé avenue de Flandre à Paris (XIXe) que l’enseigne de restauration rapide McDonald’s a choisi de tester la collecte des « vieux » jouets accompagnant les menus Happy Meal. De toutes les unités parisiennes, elle est celle qui dont le rapport des ventes de menus enfants sur l’ensemble des ventes est le plus important. Lancée fin septembre, l’opération devrait se durer jusqu’au 20 novembre. Une affiche, à l’une des entrées, informe les clients.

« Au début, les gens mettaient des piles dans la borne [ndlr : une petite borne distincte sert à la collecte des piles]. D’autres clients ont dit que nous étions un peu fous de leur demander de rechercher chez eux des jouets de cette taille », raconte Nasser Khaghani, le franchisé. Petit à petit, le discours fait pourtant mouche. « Les équipiers en parlent lors de la vente des menus et du coup nous avons un peu plus de retour », poursuit le patron. Trois  urnes ont été livrées au restaurant. Une fois pleines, elles seront collectées par l’enseigne. Selon les explications mentionnées sur l’emballage des sachets plastiques contenant les jeux, une démarché similaire a déjà été mise en œuvre en Suisse.

« Je pense que c’est une bonne démarche à condition de l’accompagner d’un message d’explication et de communication » ajoute Nasser Khaghani. Si le test est concluant, le franchisé pourrait placer des bornes de collecte danss ses 5 autres restaurants (Jaurès, Buttes Chaumont, Porte de Pantin, Canal Saint-Martin, La Courneuve) ainsi que dans celui qui ouvrira fin décembre à La Villette. Précurseur, il était à l’origine de la mise en place, à Paris, de la cuisine ‘Full Kitchen’ dans son restaurant du Canal Saint-Martin, un principe de séparation de la partie grill et de la partie aliments frits.

Nasser Khaghani Nasser Khaghani invite ses clients à rapporter les anciens jouets vendus avec les menus enfants.

 

 Ce papier est également en ligne sur L'Hôtellerie-Restauration.

 

26/09/2010

Barquettes recyclables en restauration scolaire

Lu dans Ouest France – Dans un article intitulé « Une deuxième vie pour les barquettes de la restauration scolaire – Saint-Barthélemy-d'Anjou », et publié le 24 septembre 2010, l’auteur expose l’intérêt de l’utilisation en restauration collective  de barquettes recyclables, utilisation mise en œuvre dans l’établissement scolaire par l'Éparc (l'Établissement public angevin de restauration collective).

« Non seulement leur usage diminue le volume des déchets, mais il diminue aussi les émissions de gaz à effet de serre : moins de barquettes incinérées, moins de poids, donc moins de transport. Sans compter qu'elles ont une deuxième vie…(…)

Après usage, les barquettes ne sont plus incinérées, mais lavées et envoyées en usine de recyclage. Pour l'essentiel, elles vont être transformées en granulats qui entrent dans la fabrication de tableaux de bord pour automobiles. Le surcoût d'achat des barquettes recyclables est compensé par leur revente après usage ».

Les barquettes classiques jetables terminent à l’incinération.

L’article en entier

21/07/2010

Lenôtre Paris livrera des plateaux éco-responsables à la rentrée

« Lenôtre Paris emballe responsable »  à lire sur sur www.lhotellerie.fr

21/06/2010

Les composteurs de la cantine scolaire du collège Jean Zay de Morsang-sur-Orge plébiscités

Le Conseil Général de l'Essonne (91) a reçu le  Grand Prix de l'Environnement des villes d'Ile-de-France, le 17 juin, dans le cadre du 8e Salon des Energies Renouvelables qui s’est déroulé à Paris. Porteur d’un agenda 21, le  collège Jean Zay de Morsang-sur-Orge s’était porté volontaire pour une expérimentation de ses déchets de restauration. Après la mise en place du tri des fermentiscibles initiée en septembre 2009, des composteurs de déchets ont été installés au début de l’année pour recycler les déchets organiques issus de la restauration scolaire. Formé à leur utilisation, le personnel de la cantine est suivi par un maître composteur.

 

Composteurs inauguration collège Jean Zay (91) Les composteurs ont été officiellement inaugurés en mars dernier.

 

19/06/2010

Rougié met son foie gras dans un emballage 100% écologique et biodégradable

Foie Gras Prestige Rougié A partir du 1er juillet, l’ensemble de la gamme « Prestige » du producteur de foie gras Rougié sera conditionnée dans un emballage 100% écologique et biodégradable. En lieu et place de la traditionnelle boîte polystyrène, c’est dans un carton constitué de matériaux recyclés, que les foies gras seront conditionnés. Recyclable, ce carton réduit de 20 %  l’encombrement chez les restaurateurs. L’étiquetage est réalisé à partir de cartonettes composées de matériaux recyclés. Enfin, le film élaboré à base d’amidon de pommes de terre se substitue au film plastique et devient 100% biodégradable et compostable, tout en respectant les normes de qualité de l’alimentaire.

Nelly Rioux

nelly.rioux@gmail.com

14/06/2010

La nouvelle ligne de distributeurs Tork réduit la consommation de serviettes de 25 %.

Tork Tork, spécialiste des solutions d’hygiène et d’essuyage pour les milieux professionnels, a conçu une gamme complète de distributeurs de serviettes spécifiquement essentiellement destinés à la restauration rapide en self (cafétérias, bars, restaurants d’entreprise, écoles…). Ces nouveaux distributeurs sont dotés d’un système de distribution feuille à feuille pour permettre aux établissements de diminuer leurs coûts – en évitant la surconsommation – et d’offrir à leurs clients une solution hygiénique.

La gamme N4 est composée de 5 appareils distributeurs pour répondre aux attentes spécifiques de chaque établissement :

– Le distributeur Grande Capacité (contient jusqu’à 900 serviettes)

– Le distributeur Comptoir Plastique (contient jusqu’à 400 serviettes)

– Le distributeur Comptoir Aluminium (contient jusqu’à 400 serviettes)

-Le distributeur Table Plastique (contient jusqu’à 200 serviettes)

– Le distributeur Intégrable Métal (contient jusqu’à 800 serviettes)

Tous ces distributeurs associés aux serviettes enchevêtrées offrent aux utilisateurs une distribution feuille à feuille pour éviter la surconsommation et le gaspillage.  « Nous avons mis sur le marché un système qui contrôle la distribution, pour limiter la surconsommation. De plus, avec cette distribution feuille à feuille, l’utilisateur touchera uniquement la serviette qu’il va utiliser, ce qui est beaucoup plus hygiénique d’un système traditionnel », explique Joséphine Roux, chef de produits Tork. Ce système permet donc de réduire la consommation de 25%, diminue ainsi le nombre de déchets, et est donc plus respectueux de l’environnement. Pour un système complet, Tork propose trois gammes de serviettes de différentes dimensions variant de 1 à 2 plis par serviette.

www.tork.fr

 

17/04/2010

Starbucks encourage ses clients à apporter leurs propres tasses

Depuis le 15 avril, Starbucks incite ses clients  à passer du gobelet jetable à une tasse réutilisable et les  invite à apporter leur propres tasses ou bien leur thermos. En échange, ils bénéficient  de 0.30€ de réduction à l’achat de leur boisson. Pour les addicts au cartonnage, d’ici à 2015, Starbucks s’est engagé à atteindre un objectif de 100 % de gobelets réutilisables ou recyclables.

25/03/2010

Semaine Européenne de la Réduction des Déchets : Eurest Suède récompensée

Les  trophées de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2009 ont été décernés le  15 mars 2010 à Bruxelles. Ils récompensent  les meilleures actions de sensibilisation à la réduction des déchets, représentatives des 5 catégories du projet (administrations et autorités publiques, associations et ONG, entreprises et industrie, établissement d’éducation, autres). 

Pour les  «Entreprises et industrie» : c’est Eurest Suède qui a remporté le trophée. La société de restauration s’est engagée à mesurer la quantité de déchets produits dans ses cuisines et ainsi que la quantité des restes laissés par les clients. Afin de sensibiliser le personnel et les clients, une série d’outils a été mise en place comme la mesure de l’évolution des quantités de déchets et la diffusion de gestes concrets à appliquer pour réduire cette production de déchets

L’édition 2010 de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets se déroulera du 20 au 28 novembre 2010. www.ewwr.eu

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #6 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires