| Accueil |

09/03/2015

La caisse des écoles du 2e arrondissement de Paris confie la collecte de ses biodéchets de restauration à Moulinot Compost & Biogaz

Marie 2e -Photo@Simon Briens (2)A J-2 du lancement les Etats généraux de l'économie circulaire du Grand Paris, l'initiative de la mairie du 2e arrondissement est une belle entrée en matière. Après une phase de test de 6 mois sur 2 établissements scolaires, la collecte des déchets organiques des cantines est étendue aux 12 écoles de l'arrondissement. Ce qui représente un  gisement de 39 tonnes de biodéchets dont la collecte sera assurée par le prestataire parisien Moulinot Compost & Biogaz.

 

A la fin de leur repas, les élèves effectuent un premier tri au niveau du dépose plateaux et placent les emballages (type pot de yaourt), dans des poubelles dédiées. Les restes d'assiettes (épluchures, os…) et les serviettes en papier sont mis par le personnel dans des bacs en vue de la collecte séparée.  Tous les soirs,  5 jours par semaine, le prestataire les récupère pour les acheminer au centre de  méthanisation d'Etampes (91).

 

"Ces déchets constituent une ressource, ils servent à fabriquer de l'énergie" s'est félicité  le maire d'arrondissement Jacques Boutault  (EELV) lors de la conférence de presse de présentation lundi 9 mars. Il estime que "mettre en  place une collecte à l'échelle de Paris serait un pas en avant considérable vers une société qui incite à la culture du recyclable et non du jetable". Plus de 253 000 repas seront servis en 2015 par la caisse des écoles du 2e arrondissement qui va débourser 15 000 € par an pour mettre en place ce dispositif.  

 

Selon Antoinette Guhl, adjointe à la mairie de Paris, ce type d'initiative est  appelé à se multiplier au niveau des caisses des écoles. D'autant plus qu'au 1er janvier 2016, le décret des biodéchets obligera tout site de restauration (collective et commerciale) produisant 10 tonnes au moins de biodéchets par an à les trier, les collecter en vue de les valoriser. A Paris, les restaurants scolaires au dessus de ce seuil devront se mettre en conformité.

 

Lancés mercredi  11 mars, les Etats généraux de l'économie circulaire du Grand Paris concerneront la restauration au titre de la lutte contre le gaspillage alimentaire et  gestion des biodéchets.

 

Photo@Simon Briens.

 

Sur le sujet :

Les biodéchets au programme des Etats Généraux parisiens de l'Economie circulaire, le 12/02/2015.

560 tonnes de biodéchets collectés par 80 restaurateurs parisiens en 6 mois, le 06/11/2014.

 

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #6 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex