| Accueil |

25/11/2015

Orange veut financer un crédit carbone aux agriculteurs engagés dans la filière Bleu-Blanc-Coeur

La convention pourrait être signée à la COP 21 au Bourget, lors des conférences organisées par Bleu-Blanc-Coeur.

 

Papier actualisé le 09/12/2015 : l'engagement a été signé le 9 décembre 2015 au Bourget. Orange consacre une enveloppe de 80 000 € à cette action, une somme que Bleu-Blanc-Coeur se charge de redistribuer auprès des éleveurs qui produisent de la viande consommée dans les restaurants d'entreprise de l'opérateur téléphonique.

 

 

Bleu-blanc-Coeur OrangeLes 140 restaurants en propre d'Orange pourraient bientôt parrainer autant d'agriculteurs engagés dans la filière Bleu-Blanc-Coeur. L'opérateur téléphonique verserait aux éleveurs qui nourrissent leur bétail avec  une alimentation peu émettrice de gaz à effet de serre (GES) et riche en oméga 3 (lin,  lupin,  féverole par exemple) une somme en euros correspondant au volume d'émissions de méthane épargnées. Une information révélée mardi 24 novembre par Dominique Sauvage, responsable de la restauration chez Orange, et Jean-pi.pngerre Pasquet, vice-président de Bleu-Blanc-Coeur et éleveur. L'engagement devrait être acté par la signature d'une convention entre les deux parties lors de la COP 21.

 

Un prix du carbone économisé incitatif

 

Le prix à la tonne de carbone économisé, pour l'instant indéterminé, devra être attractif. C'est d'ailleurs bien là l'un des enjeux consécutifs aux accords négociés lors de la COP 21 : donner un prix au carbone qui pénalise le pollueur et mette fin à la situation actuelle de gratuité des émissions de GES (lire l'article du Nouvel Economiste du 13/11/2015). La France a inscrit dans la loi de transition énergétique la trajectoire du prix du carbone pris en compte dans la fiscalité, avec un prix de 56 € la tonne en 2020 et 100 euros la tonne en 2030.

 

Jean-pi.pngerre Pasquet élève des 35 vaches laitières qu'il nourrit  principalement à l'herbe en Ile-et-Vilaine. Il estime que cette alimentation réduit les émissions de méthane de son élevage "de l'équivalent des émissions générées par 400 000 km de voiture par an". Grâce au nouvel engagement d'Orange et avec l'hypothèse d'un prix fixé, toujours selon l'éleveur, "entre 40 et 50 € la tonne de CO2 économisé", celui-ci bénéficierait  "d'un financement de 3 000 à 4 000 € par an".  Le vice-président de Bleu-Blanc-Coeur en est certain : "l'incitation économique fait partie du jeu". Agréé par l'Etat pour mesurer les émissions de CO2 dans l'agriculture, Bleu-Blanc-Coeur est habilité à vendre les tonnes de carbone économisées par ses producteurs laitiers sur le marché du carbone. Baptisée Eco-Méthane, la méthodologie utilisée est basée sur la mesure  instantanément la teneur en acides gras d’un litre de lait pour en  déduire la quantité de méthane émise pour la production de ce litre.

 

Quand Dominique Sauvage, responsable de la restauration chez Orange, lance un appel d'offre pour la gestion des restaurants (140) de l'entreprise, il pose une condition incontournable :  le prestataire doit impérativement proposer un ou plusieurs produits issus de la filière Bleu-Blanc-Coeur. Un élément qui conditionne également la signature des convention à des RIE (300) par l'opérateur téléphonique français. "Nous servons 11 millions de repas par an. Notre engagement doit avoir un sens. Il ne s'agit pas seulement de délivrer des repas à nos salariés" souligne-t-il. 20 % des produits servis sont bio, 30 % locaux et 50 %.

 

La mise en place de compteurs éco-méthane dans quelques uns des  restaurants d'entreprise d'Orange est à l'étude de façon à sensibiliser les convives. Dans la même veine, ils pourraient également recevoir la visite de l'agriculteur de "leur" restaurant.  

 

Légende photo : Jean-pi.pngerre Pasquet, éleveur et vice-président de Bleu-Blanc-Coeur,  et Dominique Sauvage, Responsable de la Restauration chez Orange. Photo©Restauration21.fr

 

Plus d'articles sur Bleu-Blanc-Coeur en restauration.

 

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #5 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex