| Accueil |

04/01/2021

Restauration collective : ce qui vous attend en 2021 et après

©Restauration21.

Restauration21 vous propose un florilège des thématiques fortes pour les prochains mois. Réduction du gaspillage alimentaire, produits bio et durable, fin du plastique à usage unique, gestion des déchets…  la restauration collective durable poursuit sa marche en avant !

 

GASPILLAGE ALIMENTAIRE

Tout comme la distribution alimentaire, les cantines doivent, d’ici 2025, réduire leur gaspillage alimentaire de 50 % par rapport au niveau de 2015. Un nouveau label anti-gaspi d’Etat valorisera les initiatives vertueuses et accompagnera les objectifs définis par la loi Agec.

Un label national « Anti-gaspillage alimentaire » pour la restauration collective et commerciale

 

MENU VÉGÉTARIEN QUOTIDIEN

L’expérimentation d’un menu végétarien quotidien sera menée sur la base du volontariat à partir de septembre 2021 dans l’ensemble de la restauration collective publique.

Menu végétarien quotidien dans la restauration collective publique : le gouvernement fait le choix de l’expérimentation

PRODUITS BIO ET DURABLES

Au 1er janvier 2022…

D’ici 2022, la restauration collective publique devra servir 50 % de produits durables c’est-à-dire acquis en tenant compte des coûts imputés aux externalités environnementales liés à leur cycle de vie, bénéficiant d’un signe de qualité, de l’écolabel pêche, ou d’une certification environnementale.  20 % de  ces achats devront concerner des produits issus de l’agriculture biologique ou de parcelles en conversion (loi Egalim).

 

INTERDICTION DU PLASTIQUE À USAGE UNIQUE

Au 1er janvier 2022…

Les services de restauration à domicile qui proposent un abonnement à des prestations de repas préparés et livrés au moins quatre fois par semaine doivent utiliser de la vaisselle, des couverts et des récipients de transport des aliments et des boissons réemployables. Ils doivent également procéder à leur collecte en vue de leur réemploi.

Au 1er janvier 2025…

Les contenants de cuisson, réchauffe et service en plastique  seront interdits en restauration collective scolaires et universitaires et ceux  accueillant des enfants âgés de moins de 6 ans. Les collectivités de plus de 2 000 habitants ont jusqu’au 1er janvier 2025 pour trouver des solutions alternatives « au profit de l’utilisation de matériaux inertes et durables », celles de moins de 2 000 habitants jusqu’au 1er janvier 2028.

Fin des barquettes en plastique à la cantine : Recolim fait un point d’étape

 

BIODÉCHETS  :

La loi Agec du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire raccourcit les délais de la généralisation du tri à la source des biodéchets. A partir du 1er janvier 2023, les producteurs de plus de 5 tonne de biodéchets par an auront alors l’obligation de les trier à la source.

Commentaires (0)
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


(*) Champs obligatoires, votre email ne sera ni publié ni exploité à des fins commerciales.

En validant ce formulaire, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et acceptez l'utilisation de vos données pour publier ce commentaire Conformément à loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant, et vous pourrez demander la suppression de votre commentaire à tout moment en nous contactant.

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires

Cet article vous plaît, abonnez-vous à la newsletter bi-mensuelle. Je m'abonnex