54 articles publiés dans la catégorie "Traiteurs"

18/11/2013

Les Traiteurs de France se mobilisent contre le gaspillage alimentaire

TDF logoLors de la conférence de presse en clôture de  leur assemblée générale annuelle qui s’est déroulée près d’Auxerre (89) les 16, 17 et 18 novembre, les Traiteurs de France (38 adhérents dans toute la France) ont annoncé qu’ils se donnaient deux ans trouver des débouchés à leurs invendus alimentaires.

Nous allons travailler avec les syndicats professionnels et les pouvoirs publics sur les produits dits ‘en limite de consommation’” a déclaré Alain Marcotullio, traiteur à Nancy (54) et vice président des TDF en charge du Développement durable chez les TDF. Ceux-ci attendent des pouvoirs publics des précisions officielles sur la notion de responsabilité du donneur. Le réseau étudie également comment travailler en partenariat avec les associations caritatives intéressées par les surplus non vendus des réceptions et capables d’en assurer la collecte et la redistribution dans des conditions d’hygiène satisfaisantes et garantissant la qualité optimale des produits.

Il est hors de question que les traiteurs soient mis financièrement à contribution pour l’acheminement de ces dons” a prévenu Alain Marcotullio qui annonce des actions de lobbying pour faire avancer le dossier.

(suite…)

28/10/2013

Un guide pour aider les traiteurs parisiens à donner leurs surplus

Elaboré par la Mairie de Paris, dans le cadre du plan
national de lutte contre le gaspillage alimentaire porté par le Ministre
délégué en charge de l’agroalimentaire, en concertation avec un groupe de
travail constitués de traiteurs, d'associations et de logisticiens, le guide a
vocation à organiser la redistribution immédiate des invendus aux personnes en
difficultés, en systématisant la revalorisation des surplus. Il recense les différents
produits revalorisables et les conditions nécessaires pour permettre cette
revalorisation en direction des publics ciblés (personnes très exclues, prises
en charge par les accueils de jour pat exemple).

 

"L’enjeu
est de créer un système pérenne de revalorisation des surplus alimentaires
issus des traiteurs parisiens. L'un des défis est d'absorber des quantités
variables de surplus à des dates non-prévisibles
" explique le document.

(suite…)

25/09/2013

Potel & Chabot signe le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire

Photo©Restauration21.frPotel & Chabot s’est officiellement engagé dans la lutte contre le gaspillage alimentaire en signant, mercredi 25 septembre, le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire mis en place en juin dernier. Sur tous ses pavillons (Gabriel, Armenonville, Kléber, Cambon Capucine), le traiteur parisien  donnera immédiatement les invendus (non dressés et conditionnés) des réceptions à des associations caritatives. Il s’appuie sur son expérience menée depuis 2009 lors du tournoi de Roland Garros au cours duquel il  offre des denrées non consommées à des personnes en difficultés (2 200 bénéficiaires en 2012) et sur expérience pilote au Pavillon Gabriel menée en collaboration avec la plate-forme Eqosphère, entreprise sociale spécialisée dans la revalorisation des surplus alimentaires et non alimentaires.

Lors d’une réception, les maîtres d’hôtel identifient les surplus et leur attribuent des codes barres génériques spécialement créés pour Potel & Chabot par Eqosphère. Les invendus sont scannés instantanément via une application EcoScan installée sur les téléphones mobiles des collaborateurs du traiteur. L’information est alors transmise à la plate-forme dont le moteur de recherche va identifier le récepteur approprié qui sera informé par mail ou par texto.Celui-ci se chargera de l’acheminement des dons.

(suite…)

05/09/2013

Potel & Chabot signera le Pacte national contre le gaspillage alimentaire le 25 septembre

Photo©Restauration21.frL’annonce a été faite, au détour d’une phrase, par  Franck Jeantet, PDG de Potel et Chabot, lors de la visite mercredi de la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq, de  l’atelier de production  situé dans le XVIe arrondissement du traiteur parisien. Le 25 septembre prochain, Potel & Chabot signera le Pacte national contre le gaspillage alimentaire en présence de Guillaume Garot, ministre délégué à l’Agroalimentaire, au Pavillon Gabriel.

Le traiteur de luxe qui produit selon la commande a travaillé sur le transfert à des organisations caritatives des denrées non consommées et en parfait état à la fin de ses prestations événementielles. Restauration21.fr reviendra plus en détail sur le dispositif à l’issue de la signature.

Par ailleurs, le traiteur de la rue de Chaillot travaille également avec la Mairie de Paris sur une charte contre le gaspillage alimentaire de concert avec d’autres traiteurs parisiens. (Lire : La Mairie de Paris travaille sur une charte anti gaspillage alimentaire avec les traiteurs, publié le 16 juillet 2013).

Légende photo : Nicole Bricq et Jean-Pierre Biffi (à gauche), chef de cuisine de Potel & Chabot. Photo©Restauration21.fr

16/07/2013

La Mairie de Paris travaille sur une charte anti gaspillage alimentaire avec les traiteurs

Photo©Restauration21 (2)Une charte de lutte contre le gaspillage alimentaire à
destination des traiteurs parisiens est en cours de rédaction. L’annonce a été
faite mardi 16 juillet à l’Hôtel de Ville par Pauline Véron, adjointe au maire  chargée de l’économie sociale et solidaire,
lors de la signature par la Ville de Paris du Pacte national contre le
gaspillage alimentaire.

L’élue se base sur un test mené avec la société de
traiteur Potel & Chabot  en juin dernier lors du tournoi de tennis de
Roland Garros, en collaboration avec les associations La Mie de Pain, Aurore, le
relais Frémicourt et le logisticien Eqosphère. 300 kg de pain, 96 kg de fromage
et 43 plateaux repas ont été récupéré sur l’ensemble des  internationaux et redistribué auprès de 2 200
personnes dans le besoin.

Té Traiteur Ethique, la Table de Cana, la Tablée des
Chefs et Lecointre Paris devraient participer à la réflexion destinée à
permettre la redistribution immédiate des invendus aux personnes en difficultés,
en systématisant la revalorisation des surplus.

Photo©Restauration21

15/02/2013

Té, Traiteur Ethique, va exploiter le café “Monde et Médias” au centre de la Place de la République à Paris

Projet-de-la-Place-de-la-RepubliquePapier actualisé le 24/02/2016 : L'entreprise Té s'appelle dorénavant Té-créateur-d’instants. De plus, cet emplacement est fermé.

 

En cours d'aménagement, la Place de la République à Paris (Xe) accueillera en plein milieu de sa future esplanade piétonne un café "Monde et Médias". C'est le traiteur éthique Té (Groupe SOS)  qui a été choisi pour en assurer l'exploitation par le biais d’une convention d’occupation du domaine public non constitutive de droits réels d'une durée de 9 ans. Le café-restaurant sera ouvert tous les jours de 7 heures  à 2 heures  du matin. Il proposera des produits bio de petite restauration vendus à des prix abordables, "ainsi que des débats, des animations et des échanges sur les grandes questions qui traversent les sociétés du monde" selon  le projet de délibération de la Mairie de Paris.  

 

Le  prix du café sera de 1 €,  celui du petit déjeuner 3 €. La brasserie ouvrira ses portes au printemps 2013.

 

(suite…)

27/01/2013

Des coffrets bio Biotiful Lunch pour le room service


P1090568
VU ET ENTENDU AU SIRHA – Le traiteur francilien Halte Nature (95) spécialiste historique du bio, ajoute une nouvelle corde à son arc. Sur le Sirha, qui a ouvert ses portes le 26 janvier à Lyon (Eurexpo), il présente ses lunch boxes à sa marque Biotiful Lunch, destinées à des hôteliers à la recherche d’une offre room service bio. Le coffret en carton renferme une entrée, un plat, un dessert et un jus de bruit, le tout conditionné dans des contenants en verre.

 

"C’est de la conserve fraiche, avec une DLC de 2 mois. Je veux rester dans l’esprit de la petite cuisine maison" souligne Gilles Casamia, le fondateur de l’entreprise Halte Nature.

 

La gamme compte 5 plats (brandade aux 2 saumons, tagine de poulet, hachis Parmentier, moussaka végétarienne) et 8 desserts gourmands (mousse au chocolat, crème aux œufs, mousse spéculos, île flottante, fromage blanc myrtille,  fraise ou framboise, mocaxicain.

 

(suite…)

22/10/2012

Le traiteur Calixir reçoit le prix Environnement 2012 de la CCI de l’Essonne

Logo CalixirLa Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Essonne a remis, jeudi 18 octobre, au traiteur Calixir (Wissous) le prix Environnement 2012 pour ses efforts menés en matière de consommation en eau. Pour produire 1 litre d'eau osmosée adoucie, l'entreprise rejetait 1  litre d’eau. Dorénavant récupérée et  stockée, celle-ci alimente les chasses d’eau des toilettes,  les fers à repasser de la lingerie et sert au nettoyage des véhicules et des sols. Ce qui  permet à l'entreprise d'économiser  40 % de sa consommation en eau.

Par ailleurs, Aziz Bentaleb, gérant de Calixir, annonce que le bilan carbone de l'entreprise devrait être calculé à fin de l’année 2012. "En dehors de l'aspect impact sociétal et environnemental, c’est un argument commercial de poids par rapport a nos concurrents" souligne-t-il. Calixir est adhérent à l'association des Traiteurs de France.

Consultez la rubrique Traiteurs sur Restauration21.

15/10/2012

Plateaux repas : Té teste des bentos réutilisables

Logo-té2012Le traiteur éthique Té (Groupe SOS) teste des plateaux repas réutilisables à  la demande d'un chantier voisin de construction de la Plaine Saint-Denis (93) soucieux de réduire son empreinte environnementale. Une fois par semaine, depuis le mois de juillet, le traiteur y livre 60 bentos hermétiques et micro-ondables. "Pour l'instant, nous les accompagnons de couverts, mais le but est, selon moi, de supprimer les couteaux. Nous travaillons donc ces recettes dédiées sous forme de bouchées", explique le chef Fabrice Fontaine. Six menus ont été élaborés, un bento étant facturé de 14,5 à 22 €. A l'issue du test, le traiteur aura toutes les données relatives à l'impact carbone de la double livraison, les bentos étant ensuite récupérés par le prestataire et nettoyer.

 

Une lunch box est également à l'étude, en papier entièrement recyclable. Au menu : un double sandwich, une salade, un dessert et une boisson.

 

Té emménagera dans son  nouveau laboratoire de production à Montreil (93) au cours de l'automne. Sur ce sujet, lire l'article.

20/04/2012

Papilles Bio fournisseur de Cœur de Nature, le futur magasin bio du groupe Auchan

Le traiteur bio domontois (95) Papilles bio- Halte Nature sera l'un des fournisseurs référencés par Auchan pour son nouveau concept de magasin Cœur de Nature, axé sur le bio et le Développement durable, situé à Brétigny sur Orge (91).

"Nous allons vendre des produits traiteur frais, de fabrication Halte Nature, pour le service arrière, par exemple des salades composées au kilo, des plats cuisinés à la portion, ainsi que des produits sous la marque Papilles Bio"  explique Frédéric Casamia, le traiteur.  Un corner Biotiful Lunch proposera des  plats cuisinés de l'enseigne  en conserve fraîche (cuisson basse température), des desserts et des jus de fruits bio. "Nous livrerons 3 fois par semaine, les lundis, mercredis et vendredis" précise Frédéric Casamia.

 

L'inauguration du nouveau magasin de 1 000 m2 aura lieu courant mai prochain. Et c'est Papilles Bio qui a été choisi pour la réception.

 

A lire également sur Restauration21 :

Halte Nature crée Biotiful Lunch, un concept de restau-café

Le traiteur Papilles Bio souhaite ouvrir un restaurant à Paris

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #10 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires