243 articles publiés dans la catégorie "Restauration commerciale"

03/07/2023

Metro et Pyxo testent une boucle de réemploi des contenants en VAE sur 3 arrondissements parisiens

Capture d’écran ©Pyxo

Déjà une dizaine d’établissements – restauration rapide, traditionnelle, boulangerie-pâtisserie – ont répondu présent, l’objectif étant d’en fédérer 30 d’ici septembre pour 6 mois de test.

Pour ce premier test mis en place avec Pyxo, Metro France a choisi de s’adresser aux clients sa halle de Paris Bercy (12e). Les 2 partenaires proposent une solution clé en main comprenant la proposition de contenants réutilisables, la solution de gestion de la consigne, la collecte et le lavage aux restaurateurs installés dans les 11e, 12 et 13e arrondissements et désireux de s’essayer au réemploi pour la VAE.

Lire aussi : Le réemploi au bout des tunnels (suite…)

27/06/2023

Metro lance le « big bang Origine France »

Pascal Peltier (DG Metro France) a dressé un bilan de la Charte Origine France. ©Restauration21

Les 99 sites du grossiste répercuteront l’opération sur tout le territoire. Objectif : valoriser et augmenter la part des produits français utilisés dans la restauration indépendante.

Pour le 3e anniversaire de la Charte Origine France lancée par Metro avant le premier confinement, le spécialiste du cash & carry avait choisi ses halles de Bercy Village (Paris 12e) pour poser les jalons des actions futures de sensibilisation et de promotion des produits hexagonaux en RHD dans un contexte inflationniste, de crise énergétique et climatique. Parmi les 12 signataires (fédérations majeures de la filière agricole et alimentaire), l’Umih et le GHR (ex GNI) ont réaffirmé leur engagement à augmenter la part des produits français proposés dans les restaurants. De leur côté, les représentants de l’amont agricole ainsi que les transformateurs ont confirmé leur intérêt à les approvisionner en  produits frais et transformés adaptés à leurs besoins. (suite…)

26/06/2023

15 chefs à la ferme avec Bleu-Blanc-Cœur

©Bleu-Blanc-Cœur

Les professionnels ont découvert les produits à l’occasion d’ateliers culinaires.

L’association Bleu-Blanc-Cœur a convié 15 chefs de la restauration commerciale à venir rencontrer une douzaine de producteurs engagés dans sa démarche respectueuse de l’environnement, le 19 juin, ainsi que des étudiants apprentis chefs des 3ifa d’Alençon. Tous se sont retrouvés au Gaec du Triskel, ferme laitière de 140 vaches, adhérente à Bleu-Blanc-Cœur et produisant la gamme Fleurs de Ferme, à Juvigny-Val-d’Andaine (61). Objectif : mettre les produits de la marque à l’honneur auprès des chefs invités accompagnés d’apprentis lors d’ateliers culinaires. (suite…)

14/06/2023

Quels seront les emballages concernés par la REP Emballages restauration ? Le projet d’arrêté est en consultation jusqu’au 7 juillet

Cliquer sur l’image pour accéder au tableau complet.

Seuls les emballages de produits alimentaires sont concernés et contributifs au financement de cette nouvelle filière REP.

Initialement programmée pour le 1er janvier 2023, l’entrée en vigueur de la REP Emballages restauration se rapproche. Dernier événement en date : la mise en consultation par le ministère de la Transition écologique depuis le  8 juin et jusqu’au 7 juillet du « projet d’arrêté relatif aux emballages de produits susceptibles d’être consommés ou utilisés par des ménages et des professionnels ayant une activité de la restauration et les emballages de produits consommés ou utilisés spécifiquement par les professionnels ayant une activité de restauration ».

Selon le principe du pollueur-payeur, les personnes physiques ou morales qui mettront sur le marché des produits emballés consommés par les professionnels de la restauration devront organiser ou contribuer à la gestion des déchets issus de ces produits.

L’article 1 précise la définition des emballages de la restauration. Un tableau en annexe liste les catégories et la nature des produits emballés et précise le volume (ou  la masse) à partir du quel ces emballages sont spécifiques à la restauration (photo). En dessous ou égal à ces  valeurs, ils sont considérés comme des emballages mixtes alimentaires.

Lire aussi :
« La nouvelle REP Emballages Restauration aura un impact économique sur les acteurs d’une filière très fragilisée par la crise », Frédérique Lehoux, DG du Geco Food Service

L’article 2 précise qu’un producteur d’emballages de la restauration peut considérer qu’une part de ces emballages ne relève pas de cette catégorie s’il peut justifier qu’au moins la moitié des emballages qu’il met sur le marché n’est pas destinée à des professionnels ayant une activité de restauration. (suite…)

12/06/2023

Le laveur industriel Options Solutions renforce ses positions en Ile-de-France

1,2 M€ ont été investis sur le nouveau site. ©Options Solutions

La fin du plastique à usage unique en restauration et la perspective des JO 2024  incitent les laveurs industriels à se positionner sans attendre.

Après Lyon (69), Aix-en-Provence (13), Bordeaux (33) et Nantes (44) ouverts en 2022 et totalisant 14 000 m2, Options Solutions a inauguré son 5e site de lavage industriel dédié aux emballages réutilisables de la restauration rapide et collective ainsi qu’à ceux de la GMS aux Mureaux (78). 3 tunnels de lavage de marque différente ont été installés pour traiter  200 000 contenants par jour (60 millions de contenants par an). Une capacité inférieure à celle attendue à Ferrière-en-Brie (77) où le laveur mettra en activité dans un mois un 6e centre sur 6 000 m2, 3 fois plus grand que dans les Yvelines. (suite…)

02/06/2023

Les achats de produits bio par la restauration progressent trop lentement

Laure Verdeau a présenté les chiffres 2022 de l’Agence bio à Portets (33). ©Restauration21

La consommation hors domicile représente 8 % de l’ensemble des produits bio consommés en France.

En 2022, la restauration, tous circuits confondus  a acheté pour 715 M€ HT de produits issus de l’agriculture biologique, soit une progression de 17 % par rapport à 2021, selon les chiffres annuels présentés par l’Agence bio à Portets, près de Bordeaux (33) le 1er juin. Un montant qui pèse moins de 2 % des achats des restaurateurs alors que ces derniers représentent un énorme débouché  avec 170 000 restaurants et  80 000 cantines. Mais un montant qui renoue avec le niveau atteint en 2019 qui était de 640 M€ avant la crise sanitaire.

Sur le sujet :
La ville de Romainville remplace l’office de l’école Maryse Bastié par une cuisine décentralisée et 100 % bio

En restauration collective où les denrées bio représentent 7 % de ses achats alimentaires en valeur (contre 6 % en 2021), le marché du bio s’élève à 445 M€ (contre 377 M€ en 2021). Il atteint 270 M€ (contre 232 M€ HT en 2021) en restauration commerciale, segment sur lequel il pèse pour 1% des achats alimentaires (2% en 2021). (suite…)

17/05/2023

Les consommateurs regrettent le manque de communication sur les pratiques durables des CHR

Majorian dévoile son 1er baromètre sur les perceptions et pratiques des Français vis-à-vis de l’hôtellerie-restauration durable.

Menée par OpinionWay auprès de 1 243 personnes, l’étude confirme l’attachement des Français au voyage et à la restauration malgré un contexte incertain mais révèle leur souhait de connaitre les pratiques durables mises en place (ou non) par les établissements qu’ils fréquentent ou envisagent de se rendre. 60 % des répondants associent l’hôtellerie responsable à un engagement en faveur de l’environnement. Ils accordent une place équivalente à l’utilisation de produits français dans les établissements (43%) et au respect des conditions de travail des salariés (43%). Ils sont sensibles à la présence d’outils pour réduire la consommation d’énergie ou à une construction respectueuse de l’environnement. (suite…)

03/05/2023

Take a waste et Triethic créent la première filière de recyclage de bouchons de liège pour les CHR en région parisienne

Environ 60 millions de bouchons de liège ont été recyclés sur près de 3 milliards de bouteilles consommées, soit seulement 2 % en France en 2020.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               Si les particuliers ont la possibilité d’apporter leurs bouchons de liège dans des points d’apport volontaire, très peu de solutions existent pour les professionnels, en particulier en région parisienne.

Paris détient l’un des plus grands réseaux de cafés, hôtels et restaurants au monde. La capitale a obtenu, en 2017, le titre de « Championne du monde de la consommation de vin » avec 709 millions bouteilles consommées. Et autant de bouchons perdus comme le constatent Take a waste et Triethic, 2 entreprises issues de l’économie sociale et solidaire. La première, qui accompagne les entreprises jusqu’au zéro déchet, et la seconde, spécialisée dans la mise en place du tri et la réduction à la source des déchets, ont installé leur premier bac de collecte de bouchons en liège à l’Hôtel Maison Montmartre à Paris (18e). Ce qui pourrait permettre d’en récupérer 7 000 par an selon leurs estimations. (suite…)

28/04/2023

Vaisselle réutilisable : 40 enseignes de restauration rapide devraient être conformes à la loi Agec à la fin juin

McDonald’s, gare Montparnasse ©Restauration21

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et Bérangère Couillard, secrétaire d’État chargée de l’Écologie, ont convié le 27 avril une quarantaine d’enseignes pour faire le point sur la mise en place du réemploi dans leurs restaurants.

La loi Agec impose, depuis le 1er janvier 2023, aux restaurants de plus de 20 places assises de servir dans de la vaisselle réutilisable les clients qui consomment sur place. Le 6 janvier dernier, Christophe Béchu et Bérangère Couillard avaient demandé aux enseignes du secteur d’accélérer sur la mise en œuvre de cette mesure de la loi AGEC et de transmettre des plans d’actions correctives, sous peine de sanctions (lire notre article).

Lire aussi : Quels contenants pour les plats conditionnés en amont du service ? (suite…)

26/04/2023

Restauration commerciale : la certification bio à la peine

Davide Fontana a installé son restaurant Trattino dans un ancien garage pour poids lourds. ©Trattino

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            Seulement 211 restaurants affichent le label Bio en France. Et ce, malgré un cahier des charges simplifié en 2020 permettant une certification à 3 niveaux.

Article écrit par Nelly Rioux.

Peut-on parler d’un échec? La certification bio des restaurants a bien du mal à prendre. Lancée en 2012 et reformatée en 2020, elle n’est pas parvenue à convaincre les restaurateurs qui introduisent souvent des produits bio dans leurs recettes et dans leur cave. Au 15 février 2022, l’Agence Bio enregistrait 211 restaurants labellisés. De même, les approvisionnements bio de la restauration sont en diminution bien que leur distribution soit de mieux en mieux organisée (lire encadré). Après un pic en valeur en 2019 (251 M€ HT), les achats bio de la restauration commerciale sont retombés à 215 M€ HT en 2020 et à 232 M€ HT en 2021 (1), soit 1,67 % de ses achats alimentaires (2) . « Le paradoxe c’est que les consommateurs plébiscitent les restaurants bio et souhaitent en trouver davantage. En 2019, l’une de nos études (3) montrait que 78 % des Français souhaitaient plus de bio en restauration » indique Julien Picq, chargé de mission Restauration Hors domicile à l’Agence Bio, l’organisme auprès duquel doivent se déclarer les restaurants bio lorsqu’ils veulent obtenir le label. « C’est dommage car la démarche met en avant des pratiques plus vertueuses auxquelles les convives sont sensibles. Nous sommes convaincus que l’évolution va se faire graduellement avec les enjeux que notre société doit relever sur le plan environnemental » poursuit-il.

Lire aussi : Bio en restauration commerciale : un nouveau cahier des charges au 1er janvier 2020 (suite…)

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #10 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires