47 articles publiés dans la catégorie "Hôtellerie"

17/03/2020

Covid 19 – L’UMIH et le GNI mobilisent des chambres d’hôtels pour les personnels soignants

L’UMIH (L’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) et le GNI  (Groupement National des Indépendants Hôtellerie & Restauration) annoncent que leurs adhérents hôteliers mettent  leurs établissements à disposition  pour les personnels soignants.  « Nous pouvons leur assurer l’hébergement, la restauration en chambre, le lavage du linge et les services numériques, comme le WIFI gratuit » indique l’UMIH. Les hôteliers dont les établissements sont fermés sont « prêts  réouvrir en 24 heures ».

Les deux syndicats ont entamé le recensement des hôtels et souhaitent travailler en lien avec les préfets. Les hôtels à proximité de services hospitaliers (20 minutes de distance maximum en taxi) sont particulièrement recherchés.

«Le tarif de la chambre serait de l’ordre de 60 euros par nuit, à préciser avec le gouvernement ce jour (le 17 mars, ndlr)» précise le GNI qui demande aux hôteliers intéressés  de se manifester sur son site internet.

 

11/02/2020

Tourisme durable : L’UMIH et le GNC lancent un appel aux maires

A l’approche des élections municipales, l’Umih (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) et le GNC  (Groupement national des chaînes hôtelières) adressent aux futurs maires un appel sous la forme d’un manifeste intitulé « Destination Tourisme ». Un chapitre est consacré à l’environnement. «Les professionnels du secteur des CHRD [cafés, hôtels, restaurants, discothèques] sont en première ligne pour faire vivre et valoriser les circuits courts» rappellent en préambule les deux organisations aux édiles de demain.  « 80 % du tourisme est réalisé sur 20 % du territoire. Nous voulons rappeler la nécessité d’organiser un tourisme raisonné au niveau des territoires », explique Roland Héguy, le président confédéral de l’Umih. Les professionnels attendent des équipes municipales un travail commun autour de la gestion des déchets et du recyclage.Ils demandent également des actions de promotion des établissements éco-labellisés ou Clef Verte situés sur leurs communes «que ce soit sur le site internet de la mairie, dans  les publications municipales ou par tout autre moyen d’information pour valoriser leur engagement environnemental auprès des habitants(suite…)

03/02/2020

L’Hôtel Martinez accède au statut Platinium Green Globe

©JF Romero Hor

Labellisé Green Globe en 2010, l’Hôtel Martinez annonce avoir atteint le statut Platinium, la récompense de dix années d’actions menées en faveur du Développement durable. Membre affilié de l’Organisation mondiale du Tourisme des Nations Unies, Green Globe est un référentiel de Développement durable fondé sur des critères internationalement reconnus pour le fonctionnement et la gestion durables des entreprises de voyage et de tourisme. « Nous nous concentrons sur une série d’objectifs clés, notamment la réduction du plastique à usage unique, l’amélioration de la gestion des déchets alimentaires, ainsi que le soutien auprès des communautés locales » souligne Yann Gillet, directeur général du palace cannois. (suite…)

23/01/2020

Accor annonce la fin du plastique à usage unique dans ses hôtels d’ici à la fin 2022

89 % des hôtels ibis utilisent des distributeurs pour le shampoing et le gel douche. ©Restauration21

Rejoignant l’Initiative mondiale des Nations unies de lutte contre le plastique dans le tourisme, Accor a annoncé le 22 janvier s’engager à bannir de tous ses hôtels tous les articles en plastique à usage unique intégrés à l’expérience de ses client (120 millions chaque année) d’ici à la fin de l’année 2022. Ses 5 000 hôtels et résidences en utilisent chaque année plus de 200 millions. Pour le groupe hôtelier qui a éliminé dans 94 % de ses hôtels les pailles, agitateurs et cotons-tiges en plastique (interdits en France à partir de 2021), il s’agit de s’atteler à la suppression des articles de toilette individuels et gobelets en plastique d’ici fin 2020 et à l’élimination de tous les autres articles en plastique à usage unique dans les chambres, les salles de réunion, les restaurants et tous les espaces de détente (spas, salles de fitness) d’ici la fin de l’année 2022. C’est-à-dire les sacs en plastique pour le linge ou les oreillers supplémentaires, les bouteilles d’eau en plastique,les emballages en plastique des aliments et produits de bienvenue, la vaisselle et les couverts en plastique à emporter, les cadeaux et les produits d’accueil en plastique (articles de toilette, pantoufles, crayons…), les cartes-clés en plastique.  Des solutions alternatives  adaptées seront mises en place pour chaque article, « en tenant compte de l’analyse de leur cycle de vie afin de garantir aux clients que la nouvelle solution présente bien une meilleure performance environnementale » indique le groupe hôtelier.

20/01/2020

19 hôtels décrochent le label Clef Verte

Actualisation le 237/03/2020. En raison de la crise sanitaire du Covid 19, la date butoir du 15 avril pour envoyer les dossiers de première candidature et les dossiers de renouvellement (pour les lauréats qui devaient être contrôlés) est reportée. La nouvelle date n’est pas encore fixée.

La Clef Verte, premier label de tourisme durable au monde pour les hébergements touristiques (hôtels, campings, gîtes ou chambres d’hôtel), a dévoilé le 14 janvier son palmarès des lauréats 2020. 80 nouveaux établissements décrochent le label. Parmi eux, 19 hôtels dont les exploitants  se sont distingués par un engagement fort en faveur d’une pratique responsable de leurs métiers. Ce qui portent à 643 le nombre de  labellisés Clef Verte en France. En  revanche, pas de nouveaux restaurants labellisés.

La labellisation Clef Verte repose sur un référentiel de critères établi en collaboration avec des fédérations professionnelles (Umih et GNI pour la restauration et l’hôtellerie) et régulièrement actualisé pour intégrer l’évolution des enjeux environnementaux, sociaux et technologiques. Il guide les restaurateurs et les hôteliers à travers une centaine d’actions qui reprennent les trois piliers du développement durable : environnemental, social et économique.  En travaillant sur la gestion des déchets, de l’énergie, de l’eau, d’achats responsables, et en mobilisant leurs employés et leurs clients, les porteurs de projet font bien plus que des économies, ceux-ci peuvent avoir.  un véritable impact sur leur environnement.

Les candidatures 2020 sont ouvertes jusqu’au 15 avril sur l’espace professionnel pro.laclefverte.org. Les hôteliers et les restaurateurs intéressés sont invités à effectuer un pré-diagnostic gratuit en ligne.

30/09/2019

La Clé Verte et le GNI partenaires

La Clé Verte et le GNI (Groupement national des Indépendants Hôtellerie Restauration) ont signé  un partenariat pour encourager la mise en œuvre d’une gestion durable des hôtels et restaurants et leur engagement dans la démarche Clef Verte. L’accord signé, le 27 septembre, Journée Mondiale du Tourisme, prévoit l’organisation d’une opération de sensibilisation des adhérents du GNI aux enjeux du Développement durable, à l’impact de l’activité touristique et aux actions préconisées par la Clef Verte qu’ils peuvent entreprendre dans leurs établissements. Les appels à candidature du label Clef Verte seront relayés par le réseau du GNI, et la Clef Verte réservera un siège au GNI au sein de son jury annuel. Les deux parties échangeront sur des sujets de fond tels que la révision quinquennale des critères du label ou les problématiques rencontrées sur le terrain.

Le label Clef Verte, fort de 20 ans d’expérience en France, propose un référentiel de critères qui permet aux acteurs de l’hôtellerie restauration de prioriser les actions et de les structurer par catégorie : politique et formation, gestion de l’eau, de l’énergie, des déchets, achats responsables, sensibilisation de la clientèle, cadre de vie. Une campagne de labellisation est organisée tous les ans.

23/11/2018

L’Umih s’engage pour le recyclage des savons d’hôtel

KarimKHAN DévDurableUMIH PaulineGRUMEL DirectriceUNISOAP Roland HEGUY PrésidentConfédéralUMIH_211118

Karim Khan, président de la commission DD de l’Umih, Pauline Grumel , directrice d’Unisoap et Roland Héguy, président confédéral de l’Umih. ©Umih

Pour inciter ses hôteliers adhérents au recyclage des savons d’hôtel, l’Umih (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) s’engage dans un partenariat avec l’Unisoap, la première association française à recycler ces produits à des fins humanitaires. Elle collecte les savons usagés des hôtels, les recycle dans un Esat (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) et se charge de leur distribution auprès des personnes dans le besoin via des associations partenaires, en France et à l’étranger.

Depuis le lancement de la collecte en mars dernier, Unisoap, a déjà récolté 800 kg de savons usagés qui vont être nettoyés.  L’association lance  une campagne de crowdfunding le 3 décembre pour financer ses machines et ainsi distribuer les premiers savons recyclés en 2019. La collecte étant gratuite, les hôteliers sont invités à effectuer un don financier (défiscalisé à hauteur de 60 % de la somme) pour soutenir l’initiative.

(suite…)

13/09/2018

L’UMIH met à jour ses guides contre le gaspillage

Guide antigaspillage hôtellerieL’Umih (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) a mis à jour ses deux guides anti-gaspillage alimentaire. Le premier  « Vaincre le gaspillage, améliorer la performance de son restaurant » s'adresse aux restaurateurs, élaboré grâce aux contributions de 400 chefs. Destiné aux hôteliers, « Vaincre le gaspillage, améliorer son impact environnemental et la performance de son entreprise » propose des pistes simples pour réduire l'impact carbone d'une nuitée.

Téléchargeables, ces deux documents  constituent de véritables modes d’emplois pour optimiser leurs consommations d’eau et d’énergie mais également pour réduire leur production de déchets et lutter contre le gaspillage alimentaire.

Présidée par Karim Khan (Umih Bretagne) la Commission développement durable, pilote les actions de sensibilisation avec comme objectif de promouvoir le développement durable comme levier de performance et de création de valeur pour les entreprises du secteur. Le syndicat propose depuis cet été une formation contre le gaspillage alimentaire afin de permettre aux restaurateurs de  :

– connaître précisément la provenance de ses déchets alimentaires, du gaspillage alimentaire et des coûts associés ;

 - identifier les actions de réduction des déchets et de réduction de coûts réalisables dans son établissement ;

 - mettre en place un plan de mesure, de suivi et de communication autour de ce projet de réduction de coûts et de déchets.

 

24/04/2018

Une nouvelle gamme de linge éco-responsable chez AccorHotels

Accor nouvelle gamme lingeAccorHotels va déployer d’ici à 2021, une nouvelle gamme de linge de lit et de toilette non blanchi chimiquement dans ses hôtels milieu de gamme et économiques en Europe, Novotel, Mercure, ibis, ibis Styles et ibis Budget. Utilisés depuis plus d'un an dans les enseignes du groupe au Royaume Uni, ces draps de bain, serviettes de toilette, tapis de bain, peignoirs, housses de couette, draps plats et taies d'oreiller de couleur écrue, seront introduites dans les hôtels français et européens de manière progressive, au fur et à mesure du renouvellement des contrats avec les blanchisseurs, généralement conclus pour une période de 3 ans. A terme,  266 000 chambres sur 2 416 hôtels répartis dans 40 pays sont concernés par le programme « Natural is the new white !», en français :  « le naturel, c’est le nouveau blanc ».

 

(suite…)

05/12/2017

AccorHotels lance une plateforme de financement pour soutenir l’agroforesterie

© Pur ProjetDans le cadre de son programme Plant For the Planet, AccorHotels a lancé accorhotels.purprojet.shop, une plateforme en ligne permettant aux internautes de financer des projets d’agroforesterie dans les pays où le groupe est présent. Co-construit avec Pur Projet, ce site a pour objectif de sensibiliser et d’associer le plus grand nombre, au-delà de la clientèle hébergée dans les hôtels, à la transition agro-écologique.

 

5 projets de plantation ont été sélectionnés dans 5 pays différents : France, Roumanie, Sénégal, Indonésie, Pérou. Les internautes peuvent choisir de planter un ou plusieurs arbres (frêne, avocatier, eucalyptus, manguier, baobab, chêne, bouleau, arbres fruitiers par exemple), en leur nom ou celui d’un proche. Le prix varie entre 3 et 10 euros par arbre selon l’espèce et le pays. L'acheteur reçoit un certificat de plantation nominatif, indiquant l’essence de l’arbre, sa localisation, ainsi que le nom de l’agriculteur bénéficiant de cette plantation sur son exploitation.

 

(suite…)

1 2 3 5

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #2 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires