27 articles publiés dans la catégorie "Réemploi"

12/06/2023

Le laveur industriel Options Solutions renforce ses positions en Ile-de-France

1,2 M€ ont été investis sur le nouveau site. ©Options Solutions

La fin du plastique à usage unique en restauration et la perspective des JO 2024  incitent les laveurs industriels à se positionner sans attendre.

Après Lyon (69), Aix-en-Provence (13), Bordeaux (33) et Nantes (44) ouverts en 2022 et totalisant 14 000 m2, Options Solutions a inauguré son 5e site de lavage industriel dédié aux emballages réutilisables de la restauration rapide et collective ainsi qu’à ceux de la GMS aux Mureaux (78). 3 tunnels de lavage de marque différente ont été installés pour traiter  200 000 contenants par jour (60 millions de contenants par an). Une capacité inférieure à celle attendue à Ferrière-en-Brie (77) où le laveur mettra en activité dans un mois un 6e centre sur 6 000 m2, 3 fois plus grand que dans les Yvelines. (suite…)

09/06/2023

L’Udihr en ordre de marche pour une restauration hospitalière durable

Le bureau de l’Udihr présidé par Jean-Rémy Dumont et l’équipe du Silgom. ©Restauration21

Accueillis à Vannes (56) les  6 et 7 juin par le Silgom (groupement d’intérêt public social services en logistique du Golfe du Morbihan), les membres de l’Union des Ingénieurs Hospitaliers en Restauration (Udihr) ont partagé expériences et bonnes pratiques autour des dossiers chauds de la restauration collective appliquée à l’univers hospitalier : fin du plastique à usage unique, Egalim, lutte contre le gaspillage, gestion des DEEE…

Dans un monde hospitalier au bord de la rupture, la restauration hospitalière est toujours absente des écrans d’information en continue. Pourtant, c’est un élément central, même si (trop) discret, de la mécanique qui se joue quotidiennement dans les CHU. Sans compter que d’un point de vue opérationnel, c’est sans doute l’un des segments plus compliqués de la restauration collective.

La loi Agec étend aux services de pédiatrie, d’obstétrique, de maternité, aux centres périnataux de proximité et aux services de santé maternelle et infantile, à partir du 1er janvier 2025, la fin de l’utilisation de contenants alimentaires de cuisson, de réchauffage et de service en plastique imposée par la loi Egalim. Les cuisines vont-elles limiter la mise en place du réemploi à la préparation des repas destinés seulement à ces groupes de convives ? Cela parait difficile quand on connait les conséquences de la mise en œuvre du réemploi au sein d’un service de production. Même si 2 lignes de conditionnement étaient envisagées, il faudrait organiser un retour spécifique pour les contenants réemployables. (suite…)

29/05/2023

Eternity Systems ouvre une ligne de lavage dédiée aux emballages de la RHF à Lisses

 

la ligne traite les contenants en verre, inox et plastique. ©DavidAROUS

Avec une capacité de 40 millions d’unités par an, l’équipement est en cours de certification ISO22000

En ouvrant un premier tunnel de lavage destiné aux emballages (en verre, inox ou plastique) de la restauration collective et commerciale, de l’événementiel et de la GMS sur un espace de 5 000 m2 sur son site de Lisses (91), le laveur industrie Eternity Systems (16 sites dans 6 pays) envoie un signal clair. A terme, le lavage des gobelets, pots, bocaux, barquettes et  bacs gastronormes sera ultra automatisé, sur le modèle de celui des caisses pliables en plastique de l’agro-alimentaires, son métier historique. La rationalisation du traitement des contenants réutilisables des CHR s’effectuant avec la montée en charge de l’activité.

Lire aussi : Le réemploi au bout des tunnels

Pour le moment, la ligne traite les emballages d’une vingtaine de clients. Le dérochage est effectué à la main au début de la ligne et les contrôles réalisés par un opérateur en sortie. « Nous avons installé une machine Hobart pour amorcer l’activité. Le prochain tunnel sera sur-mesure, co-développé avec des modules spécifiques pour répondre aux besoins techniques que nous aurons identifiés » explique Eléonore Blondeau, responsable Nouveaux Projets chez Eternity Systems . (suite…)

13/05/2023

Réemploi : des solutions sur le forum Agores

Carton plein pour le Forum de l’Agores qui avait pris ses quartiers dans le hall de Mouzon à Auch (32) du 10 au 12 mai. 80 exposants ont présenté leurs solutions pour une restauration collective territoriale durable. Parmi celles-ci, des réponses pour mettre en place le réemploi en cuisine centrale, dans les offices et pour le portage à domicile.

 

De nouveaux contenants en inox micro-ondables chez Restobac

©Restauration21

Restobac, la marque de Warmcook dédiée à la restauration, a présenté de nouvelles barquettes individuelles en inox, micro-ondables, fermées par un couvercle en verre trempé bordé d’un joint siliconé permettant l’empilabilité des contenants une fois fermés. Leurs bords plats sont adaptés au thermoscellage. Seuls les formats en 360 et 600 ml disposent pour le moment de ce type de couvercle.
Boîtes et couvercles peuvent être scellés par une bandéroleuse, la banderole garantissant la non-ouverture de la barquette. Tous sont produits en Chine mais « d’ici quelques semaines, le format GN 1/8 sera made in France » assure Benjamin Ghata, gérant et fondateur de la société Warmcook. (suite…)

12/05/2023

Re-uz et Eternity Systems annoncent leur rapprochement

Les deux nouveaux partenaires veulent renforcer leur positionnement sur le marché de la restauration collective en proposant une solution globale en matière de réemploi des contenants de cuisson, réchauffe et service.

Ça bouge du côté des acteurs du lavage industriel. Dans un communiqué de presse,  Re-uz (Impact Group) et  Eternity Systems annoncent leur rapprochement « pour conquérir le marché de la restauration collective française du lavage de contenants et emballages réemployables » et ceci en proposant «  une offre complète et innovante ». Les deux entendent combiner l’expertise en matière de contenants alimentaires durables et réutilisables de Re-uz et le savoir-faire sur le sujet du lavage industriel à grande échelle pour Eternity Systems.

Dans le sillage de l’obligation de la vaisselle réutilisable imposée par la loi Egalim à la restauration collective scolaire et universitaire et par la loi Agec à la restauration commerciale et au portage à domicile, les laveurs affûtent leurs armes. Leur cible: les restaurants et les collectivités optant pour l’externalisation du lavage de leurs contenants. (suite…)

02/05/2023

Le réemploi au bout des tunnels

le réemploi devrait permettre en restauration rapide d’éviter de jeter les 200 000 tonnes d’emballages à usage unique utilisés chaque année jusqu’au 31 décembre dernier. ©Uzaje

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             Dans le sillage de l’obligation de la vaisselle réutilisable depuis le 1er janvier 2023 imposée par la loi Agec, les laveurs affûtent leurs armes. Leur cible: les restaurants et les collectivités optant pour l’externalisation du lavage de leurs contenants.

Avec le réemploi, de nouveaux acteurs s’imposent aux profes­sionnels de la restauration et avec eux de nouveaux usages. Outre le choix de contenants et d’une éven­tuelle solution de consignation, les restaura­teurs doivent décider s’ils les lavent sur place ou s’ils font appel à un prestataire, un laveur industriel. Entre internalisation et externa­lisation leur cœur balance parfois. « Il faut que les restaurateurs prennent des décisions éclairées avec les éléments les plus factuels », prévient François Satin, directeur commer­cial chez Uzaje. Créée en 2018, l’entreprise, implantée en région parisienne et région PACA, propose des prestations de lavage in­dustriel pour la restauration. Volume de contenants à traiter, nombre de mètres car­rés, ressource en personnel à allouer sur ce poste, coût des machines… François Satin évalue à une cinquantaine le nombre de pa­ramètres à prendre en compte et qui seront traités par Hygie, le simulateur lavage inter­nalisé/externalisé développé par Uzaje et qui devrait être opérationnel en juin. « Ce n’est pas une solution contre une autre, renchérit Marc Rocagel, président d’Options Solu­tions. Il s’agit d’un marché en construction et l’externalisation n’est pas une fin en soi, c’est une brique indispensable de l’écosystème(suite…)

28/04/2023

Vaisselle réutilisable : 40 enseignes de restauration rapide devraient être conformes à la loi Agec à la fin juin

McDonald’s, gare Montparnasse ©Restauration21

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et Bérangère Couillard, secrétaire d’État chargée de l’Écologie, ont convié le 27 avril une quarantaine d’enseignes pour faire le point sur la mise en place du réemploi dans leurs restaurants.

La loi Agec impose, depuis le 1er janvier 2023, aux restaurants de plus de 20 places assises de servir dans de la vaisselle réutilisable les clients qui consomment sur place. Le 6 janvier dernier, Christophe Béchu et Bérangère Couillard avaient demandé aux enseignes du secteur d’accélérer sur la mise en œuvre de cette mesure de la loi AGEC et de transmettre des plans d’actions correctives, sous peine de sanctions (lire notre article).

Lire aussi : Quels contenants pour les plats conditionnés en amont du service ? (suite…)

24/04/2023

Chez Foodles, les clients ont le choix entre des contenants jetables en bagasse et des contenants réutilisables en plastique et consignés

Le contenant en bagasse (dessous) et celui en tritan. ©Restauration21

Dans le cadre de son  « Plan Carbone 2020-2023 », Foodles a réduit de 22,5% le poids carbone de chacun de ses repas et de 53,8% ses émissions générées par les livraisons.

Dans le monde de la restauration de repas livrés en entreprise agité par les enjeux de la loi Agec liés au réemploi, l’ACV (analyse de cycle de vie) réalisée par Greenly (première plateforme mondiale de comptabilité carbone) pour Foodles a semé le trouble. Les deux ont analysé le cycle de vie de 3 emballages : le jetable, la consigne en verre et la consigne en plastique. En résumé, l’étude conclut que « le contenant jetable (en pulpe de canne) demeure la solution la plus pertinente, talonnée par la résine plastique réutilisable, et loin devant la consigne en verre qui ne parvient pas à prouver sa performance, tant financière qu’écologique ». (suite…)

10/04/2023

Quels contenants pour les plats conditionnés en amont du service ?

Mael Barth a choisi de la vaisselle adaptée à la carte de l’enseigne. ©Restauration21

Chez Jour, le déploiement de la vaisselle réutilisable initié début 2022 se heurte aux écueils de la loi Agec.

(Cet article est paru dans le Magazine #9 de Restauration21, voir en bas de la page).

Depuis le 1er janvier 2023, les enseignes de restauration de plus de 20 couverts doivent servir leurs clients qui consomment sur place dans de la vaisselle réemployable. Mais la loi Agec (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) et ses promoteurs ont oublié, dans leur précipitation et  leur méconnaissance des modes opératoires de la rapide, une situation. Que se passe-t-il pour les plats   – entrées, soupes, desserts par exemple – conditionnés en amont du service dans des contenants à usage unique (carton ou plastique) et non pas à la commande et dont on ne sait pas où ils vont être consommés ? Car la loi n’impose pas le réutilisable pour la vente à emporter ou la livraison. Si bien, que de nombreuses enseignes qui dressent en amont de la prise de commande, soit en back office soit en laboratoire central, se trouvent coincées –momentanément –par cet écueil réglementaire. Et qu’en est-il des préparations livrées surgelées en portions individuelles comme les crèmes au chocolat dans des coupelles en plastique ? Président Directeur Général d’ Healthy Groupe,  Mael Barth a accepté d’expliquer à Restauration21 comment il dénoue un à un tous ces nœuds chez Jour, premier concept de bar à salades en France et société mission. (suite…)

27/03/2023

L’Agores a fait un tour de chauffe avant son forum

C’est à un mini forum que les adhérents Ile-de-France de l’Agores ont participé le 22 mars, sous la houlette de Maxime Cordier, responsable du service restauration de la ville de Fontenay-sous-Bois (94) et de Marie-Noëlle Haye, directrice de la restauration collective de Villejuif (94), en maîtres de cérémonie. Restauration21 a assisté au programme de l’après-midi consacré « au défi du retrait des plastique et de l’usage unique ».

Sorti en juin 2022, le tome II du  Livre Blanc de l’Agores sur les alternatives aux contenants en plastique à usage unique en restauration collective a été remis en avant. Il somme les pratiques concrètes pour sortir du plastique à usage unique en restauration collective, même si « très peu de modèles sont réellement reproductibles »  a prévenu Maxime Cordier. Il a rappelé les 2 positions juridiques totalement opposées selon la lecture que l’on fait de la loi Egalim au sujet de certains matériaux biosourcés comme la cellulose et regretté l’absence d’un groupe de travail ‘plastique’ au CNRC. « La sortie du plastique à usage unique est un sujet anxiogène pour les décideurs étant donné ses impacts économiques et RH. Il est évident que rien ne se fera sans échange entre professionnels » a souligné le vice-président d’Agores. (suite…)

Restauration21,
découvrez le Magazine

Restauration21 - Le magazine de la restauration durable
Feuilleter en ligne le Magazine #10 de Restauration21

Idées

La newsletter de Restauration21

Ecolab

  • Solutions d’hygiène durables

Metro

  • Partenaire des restaurateurs & commerçants indépendants

Chef’Eco

  • Gestion des déchets et du gaspillage alimentaire

Tournus Equipement

Ethic Ocean

  • Pour une pêche durable

CCI France

  • Eco-gestes et gains économiques

Bon pour le climat

  • Un menu

Liens utiles-partenaires